Injection de produits de contraste et insuffisance rénale

16 octobre 2005

Mots clés : produits de contraste iodé, Insuffisance rénale, radiologie
Auteurs : LECHEVALLIER E.
Référence : Progrès FMC, 2005, 15, 2, 17-21
  • La survenue d'une insuffisance rénale aiguë après injection de produit de contraste iodé doit être prévenue. Il existe de nombreux facteurs de risque qui peuvent être facilement identifiés par l'interrogatoire (âge, diabète, hypertension artérielle, diurétiques, antidiabétiques oraux), alors que d'autres le sont moins (déplétion sodée). La fonction rénale doit être soigneusement estimée en utilisant la formule de Cockroft.
  • L'hydratation pré-injection doit être systématique. Chez les sujets à risque, il est prudent de limiter les examens radiologiques utilisant des produits de contraste iodés. Si ces derniers ne peuvent être évités, une préparation par hydratation préalable et administration de N-acétylcystéine doit être réalisée.
  • Pour en savoir plus : Conférence de consensus 2004 SFAR-AFU : « protection rénale péri-opératoire »