Editorial

16 octobre 2005

Mots clés : éditorial, Formation médicale continue
Auteurs : Georges KOURI
Référence : Progrès FMC, 2005, 15, 2, 1

Le conseil d'administration de L'AFU m'a confié la lourde tache d'animer le comité de Formation Médicale Continue. Je succède donc à Jean Luc Moreau dont il faut ici remercier l'important travail fourni. Retenons parmi les résultats les plus marquants l'organisation des S.U.C, le barème de labellisation des formations AFU, les fiches patients et bien sur progrès F.M.C.

J.L Moreau et François Desgrandchamps, son rédacteur en chef, ont fait vivre cette revue en maintenant l'objectif d'un outil de formation médicale continue attractif, varié, mêlant mises au point, articles de revue, questions d'actualité, écoute des autres spécialités et outils d'évaluation.

Le sommaire de ce nouveau numéro est dans la continuité : au chapitre des nouveautés thérapeutiques chez l'adulte, Loïc Le Normand nous initie à l'utilisation du Minirin. La connaissance des mécanismes et la réponse à apporter aux effets secondaires de nos thérapeutiques sont un souci quotidien. Jacques Irani nous éclaire sur les bouffées de chaleur après blocage androgénique. A la frontière de notre spécialité, Eric Lechevallier nous donne son avis d'expert sur l'injection de produits de contraste et l'insuffisance rénale. Enfin à la lecture de l'article de Dominique Delavierre, l'intérêt d'une mise au point sur le bilan et le traitement des orchi épididymites aigues s'impose.

Il n'y a pas de formation sans évaluation, vous trouverez donc dans ce numéro un moyen d'évaluer vos connaissances en répondant aux Q.C.M des JEAU.

Nous entrons dans une ère ou est institutionnalisée l'Evaluation des Pratiques Professionnelles. C'est un changement, non pas en bouleversant notre pratique qui dans notre spécialité est homogène, l'AFU ayant depuis longtemps établi des référentiels, développé des outils de formation médicale continue (ECU,SUC...) et d'évaluation (labellisation FMC, BASAFU). La nouveauté est le regard que chacun d'entre nous va porter sur sa pratique, en ne se limitant pas seulement au résultat obtenu, ce qui est bien évidemment l'essentiel, mais en évaluant le chemin parcouru pour l'obtenir. Progrès FMC se doit d'être un des éléments de cette évaluation et chacun d'entre nous doit le faire vivre. C'est en répondant à vos interrogations que nous atteindrons cet objectif. Je vous engage donc à nous soumettre des propositions d'articles pour faire de cette revue une véritable tribune scientifique de notre spécialité.

Bonne lecture à tous !