Avis d'expert. Un fléau scolaire inconnu : l'infection urinaire et les troubles mictionnels de la fillette.

28 février 2004

Mots clés : Enfant, fille, infection urinaire, Troubles mictionnels, pollakiurie, impériosité
Auteurs : AVEROUS M.
Référence : Progrès FMC, 2003, 13, 3, 2-5
Les solutions
  • Apprendre ou réapprendre à l'enfant à bien uriner, à la maison et à l'école
  • Des mictions régulières et complètes : ne pas passer toute une matinée ou une après-midi sans vider la vessie
  • Faciliter l'accès aux toilettes
  • Faire comprendre aux éducateurs la nécessité pour une vessie de se vider régulièrement et complètement au risque de voir basculer ces fillettes dans la pathologie fonctionnelle précédemment décrite qui, rappelons le, est un facteur d'échec scolaire loin d'être négligeable
  • Réfléchir comment intégrer l'acte mictionnel dans l'emploi du temps scolaire
  • Offrir des toilettes adaptées, propres, respectant l'intimité, séparant les garçons et les filles
  • Pourquoi pas une "Madame Pipi" dont le salaire serait très largement compensé par les économies faites par les Caisses Primaires d'Assurance Maladie !