AVIS D'EXPERT: Le Bilan Métabolique des Patients Lithiasiques: Quand, Comment et Pourquoi ?

13 avril 2002

Mots clés : Lithiases, Bilan métabolique
Auteurs : TRAXER O
Référence : Progrès FMC, 2000, 1, 3-10
Ce qu'il FAUT RETENIR :
* Dès le premier calcul ou de récidive espacée (> 4 - 5 ans)
- En ambulatoire, dans les conditions habituelles d'activité et d'alimentation * Calcul récupéré - Analyse morpho-constitutionnelle par spectrophotométrie infra-rouge * Calcul non récupéré - Cristallurie des urines * Renseignements cliniques - Histoire chronologique de la maladie lithiasique
- Antécédents personnels
- Antécédents familiaux
- Facteurs environnementaux
- Médicaments lithogènes
- Enquête alimentaire * Renseignements radiologiques (ASP - Echographie, +/- UIV) - Calcul radio-opaque
- Calcul radiotransparent
- Anomalie anatomique de la voie excrétrice * Renseignements biologiques - Urines des 24 heures : Créatinine, Calcium, Acide Urique, Urée, Sodium, Volume total
- Bilan sang à jeûn : Créatinine, Calcium, Acide Urique
- Urines le matin au réveil : Densité, pHmétrie, Cristallurie, Bandelette urinaire / ECBU * Lithiase multiple, bilatérale, récidivante, Enfant, Néphrocalcinose, Insuffisance rénale... - En milieu spécialisé * Bilan de première intention + Bilan sanguin - Ionogramme sanguin
- Protides totaux
- Glycémie
- Phosphatémie
- PTH intact (si hypercalcémie) * Urines des 24 heures - Oxalurie
- Citraturie
- Magnésurie
- Protéinurie
- Phosphaturie
- Glycosurie * Explorations dynamiques - Test de Pak
- Epreuves d'acidification des urines