ACTUALITÉ JURIDIQUE : Surdosage Médicamenteux.

13 avril 2002

Mots clés : Médicaments, Surdosage
Auteurs : HAERTIG A.
Référence : Progrès FMC, 2000, 1, 23-23
En clair, le médecin est responsable des effets secondaires liés à un surdosage médicamenteux, même en cas d'état antérieur pathologique. Il convient donc de donner la préférence aux traitements comportant le moins d'effets secondaires ou de complications iatrogènes.
La perte de chance n'est pas retenue, mais la responsabilité du prescripteur est engagée ainsi que celle de son assureur.