A L'ECOUTE DES AUTRES SPECIALISTES : Le Traitement d'un Testicule Non Descendu: Après Quel Bilan? Pourquoi Traiter? Quand? Comment?

24 mars 2002

Mots clés : Testicule non descendu - ectopie testiculaire
Auteurs : AUGRY G.
Référence : Progrès FMC, 2001, 3, 19-23
Ce qu'il faut RETENIR - Le testicule oscillantne nécessite pas de traitement, mais une surveillance jusqu'à la puberté.
- L'examen clinique initialdoit s'assurer de la normalité du testicule controlatéral, de la verge, de l'urèthre, de la croissance staturo-pondérale et intellectuelle.
Sinon, demander l'avis d'un endocrinologue pédiatre.
- L'hypofertilitéest le risque évolutif essentiel. Il se peut qu'elle soit améliorée par un abaisssement précoce.
- L'âge d'abaissement entre 2 et 3 ansest un compromis entre la nécessité d'un abaissement précoce, visant à préserver la fertilité, et le risque de nécrose testiculaire, qui diminue avec l'âge.
- Les risques techniquesde l'abaissement testiculaire (nécrose du testicule, sténose du déférent, abaissement incomplet), justifient de réserver cette intervention aux chirurgiens opérant fréquemment des enfants.
- L'ouverture du canal inguinalpeut être nécessaire dans certaines formes hautes, permettant un "allongement" supplémentaire des vaisseaux.
- En cas de testicule non palpé,les examens d'imagerie sont superflus et le meilleur "examen complémentaire" est la coelioscopie.
- Le testicule est absentdans la moitié des cas de testicules non palpables.
- Jusqu'ici, les différentes techniques disponibles pour abaisser un testicule intra-abdominalcomportent un risque de nécrose d'environ 15%. La technique de Fowler-Stephens en deux temps chirurgicaux doit être évaluée.