Base bibliographique

Sommaire :

Adénocarcinome lieberkunien pyélo-urétéral après urétérostomie trans-intestinale pour exstrophie vésicale
Pyeloureteric Lieberkuhn adenocarcinoma after transintestinal ureterostomy for bladder exstrophy.
2001
- Cas clinique
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 450-453

Les auteurs rapportent une observation d'adénocarcinome pyélo-urétéral sur une dérivation urinaire mise en place pour exstrophie vésicale, et dans un contexte de pyélonéphrite chronique sur lithiase. Les hypothèses étiopathogéniques sont discutées. Le rôle de la lithiase et de l'inflammation chronique dans l'apparition d'un tel adénocarcinome sur l'urothélium est trés probable.

The authors report a case of pyeloureteric adenocarcinoma in a urinary diversion inserted for bladder exstrophy and in a context of chronic pyelonephritis secondary to renal stones. The various aetiopathogenic hypotheses are discussed. Renal stones and chronic inflammation very probably played an important role in the development of this type of adenocarcinoma in the urothelium.

Mots clés:
Dérivation urinaire / urétérostomie cutanée trans intestinale / voie urinaire supérieure / tumeur rare / complication iatrogène
Mots-clés:
urinary diversion / transintestinal cutaneous ureterostomy / upper urinary tract / rare tumor / iatrogenic complication
Apports de l'enregistrement urodynamique ambulatoire dans l'exploration des troubles mictionnels
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 372-380

Un enregistrement urodynamique ambulatoire permet d'effectuer un enregistrement synchrone des pressions vésicale, urétrale et abdominale sur une longue durée, avec un remplissage vésical physiologique et dans des conditions ambulatoires. Cent dix huit enregistrements urodynamiques ambulatoires ont été réalisés chez des patients présentant des troubles mictionnels à type d'incontinence urinaire ou de dysurie. Dans le groupe de patients incontinents, l'enregistrement urodynamique ambulatoire a été supérieur au bilan urodynamique standard pour le diagnostic d'instabilité vésicale (p

Contribution of outpatient urodynamic studies in the investigation of disturbances of micturition.

Mots clés:
urodynamique ambulatoire / symptôme mictionnel / Vessie / instabilité
Mots-clés:
ambulatory urodynamics / lower urinary tract symptom / bladder / instability
Complications des biopsies prostatiques. Analyse d'une série de 4.764 biopsies
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 484-487

Sur une série rétrospective et multicentrique de 4.764 biopsies prostatiques, on relève 89 complications soit 1,86%. Les complications les plus fréquentes sont d'origine infectieuse (dont 10 septicémies) et une antibioprophylaxie ne semble pas, à coup sûr, les éviter. Trente-trois complications sont survenues après des biopsies négatives. Enfin, on peut penser que beaucoup de complications mineures sont traitées à domicile par le médecin de famille et sont ainsi ignorées des urologues.

Complications of prostatic biopsies. Analysis of a series of 4,764 biopsies. A multicentre, retrospective series of 4,764 prostatic biopsies revealed 89 complications (1.86%). The commonest complications were infectious (including 10 cases of septicaemia) and antibiotic prophylaxis does not appear to be able to totally prevent them. Thirty three complications occurred after negative biopsies. Many minor complications are probably treated at home by the local doctor and would therefore not be reported to the urologist.

Mots clés:
prostate / Tumeur / Biopsie / complication iatrogène
Mots-clés:
prostate / tumor / biopsy / iatrogenic complication
Echographie-doppler couleur dans l'exploration de l'impuissance d'origine vasculaire.
Color doppler ultrasonography in the investigation of vasculogenic impotence.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 420-426

102 malades avec une suspicion d'impuissance d'origine vasculaire ont eu une échographie doppler couleur des artères caverneuses. En se basant sur les courbes vélocimétriques d'un impuissant d'origine psychogène, des vitesses systoliques supérieures à 25 cm/s et des vitesses diastoliques inférieures à 5 cm/s ont été considérées comme des valeurs normales après injection intra- caverneuse de 20 mg de Papavérine. Soixante et un patients ont eu une cavernométrie et 11 une artériographie honteuse interne bilatérale. Les 10 malades avec artériographie anormale avaient une vitesse systolique inférieure à 25 cm/sec. 13 des 15 malades avec une vitesse diastolique en fin de diastole supérieure à 5 cm/s avaient une fuite veineuse définie par un débit de maintien de l'érection pendant la cavernométrie supérieur à 25 ml/mn. La vitesse diastolique est un excellent reflet du fonctionnement du système veino-occlusif, à condition que les vitesses systoliques se maintiennent à une valeur normale. En cas d'insuffisance d'apport artériel, une vitesse diastolique de moins de 5 cm/sec est ininterprétable et une cavernométrie est indispensable pour détecter une fuite veineuse associée. L'incorporation de l'imagerie couleur au doppler pulsé des artères caverneuses autorise un repérage rapide des vaisseaux et un calcul facilement reproductible des vitesses circulatoires faisant de l'écho-doppler couleur l'examen de référence pour débuter l'exploration de l'impuissance d'origine vasculaire.

102 patients with suspected vasculogenic impotence were evaluated with color doppler sonography. Measurement of normal systolic and diastolic velocities were obtained from the cavernosal arteries of patients responding by a full erection after intra-cavernosal injection of 20 mg of Papaverine. A correlation with cavernosometry was obtained in 61 patients and with selective internal pudendal arteriography in 11. The 10 patients with abnormal arteriograms had a systolic velocity 5 cm/sec had a venous leak defined by a maintenance flow rate of erection during cavernosometry > 25 ml/mn. End diastolic velocity is an excellent index of the function of the veno-occlusive system, provided the systolic velocity remains at a normal value. In case of arterial insufficiency, a diastolic flow

Mots clés:
andrologie / dysérection / imagerie / Echographie doppler
Mots-clés:
andrology / Erectile dysfunction / imaging / doppler ultrasonography
Etude électrophorétique de la composition protéique de la sécrétion vésiculaire humaine
Electrophoretic study of the protein composition of human seminal vesicle secretion.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 427-432

L'étude par SDS-PAGE et électrophorèse bidimensionnelle réductive du liquide ponctionné dans les vésicules séminales humaines montre que ce milieu renferme des protéines de hauts poids moléculaires (supérieurs à 150 kDa). Outre ces hauts poids moléculaires la sécrétion vésiculaire native est caractérisée par la présence d'une importante bande protéique de 47,4 kDa correspondant à la séminogéline décrite par Lilja. Les protéines de hauts poids moléculaires sont en fait des associations de trois types de sous-unités protéiques de 75-76, 63-64 et 47-48 kDa, qui représentent les éléments structuraux du coagulum, la séminogéleine étant l'une de ces sous-unités. La sécrétion vésiculaire est un milieu ne renfermant que très peu ou pas d'enzymes protéolytiques si bien que sa composition protéique reste stable même après une incubation de 24 heures.

The SDS-PAGE and two-dimensional reductived electrophoretic study of the liquid aspirated from human seminal vesicles showed that this medium contains high molecular weight proteins (greater than 150 kDa). In addition to these high molecular weight proteins, native seminal vesicle secretion is characterised by the presence of a large 47,4 kDa protein band corresponding to seminogelin, described by Lilja. The high molecular weight proteins actually correspond to associations of three types of protein subunits with molecular weights of 75-76, 63-64 and 47-48 kDa, which represent the structural elements of the coagulum; one of these subunits consists of seminogelin. Seminal vesicle secretion contains very little or no proteolytic enzymes, so that its protein composition remains stable even after incubation for 24 hours.

Mots clés:
andrologie / sperme / exploration fonctionnelle de la fertilité
Mots-clés:
andrology / semen / fertility function test
Etude multifactorielle des équilibres urodynamiques chez 115 patients dysuriques porteurs d'une Hypertrophie Bénigne de Prostate
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 363-371

Chez les patients dysuriques porteurs d'une hypertrophie bénigne de prostate, des analyses discriminantes, basées sur les données urodynamiques pré-opératoires, n'ont pas apporté d'informations pronostiques supérieures à celles fournies par les paramètres isolés. Pour comprendre les causes de cet échec, une étude concernant 115 patients dysuriques a été complétée par une analyse en composantes principales et une analyse discriminante effectuées à partir de l'ensemble des données de la cystomanométrie et du profil de pression uréthral pré-opératoire. La fonction discriminante n'a permis de prévoir le résultat que dans 44% des cas. La variété des équilibres urodynamiques mise en évidence par les analyses multifactorielles a été l'un des obstacles à une bonne prédiction. Ceci incite à utiliser le bilan urodynamique plus pour une expertise individuelle des paramètres de l'équilibre urodynamique que pour la recherche de paramètres prédictifs et confirme la nécessité de son interprétation globale.

Urodynamic equilibrium in preoperative assessment for prostatectomy. Multifactorial analysis of urodynamic data in 115 patients with prostatism.

Mots clés:
prostate / HBP / Urodynamique / Chirurgie / Pronostic
Mots-clés:
prostate / BPH / urodynamics / surgery / prognosis
Indication thérapeutique et explorations complémentaires dans l'Hypertrophie Bénigne de la Prostate : intérêt des enregistrements simultanés.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 506-516

La dysurie par obstruction adénomateuse provoque une augmentation du travail vésical et représente le point de départ des altérations de la paroi vésicale. Bien que réversibles au début, l'évolution vers la fibrose rend leur récupération d'autant plus incomplète que le traitement est tardif. Evaluer et dépister l'augmentation du travail vésical en présence d'une obstruction débutante permet de poser une indication thérapeutique précoce dans l'histoire naturelle de la maladie. Si l'examen clinique permet d'évoquer un obstacle cervico-urétral, il n'est ni caractéristique de son retentissement vésical, ni suffisant pour définir une population à haut risque. De même l'urétrographie mictionnelle, la débitmétrie ou la cystométrie prises séparément sont incapables d'apprécier précocement le travail vésical. Celui-ci peut être étudié par l'enregistrement de la pression intra-vésicale per-mictionnelle (mesurée par cathéter sus-pubien) rapportée au flot urinaire (mesuré par la débitmétrie). En étudiant les variations de la pression per-mictionnelle par rapport à l'initiation de la miction, il est possible de définir un paramètre intéressant pour l'indication thérapeutique, la POPM (pression d'ouverture pré-mictionnelle du col), qui permet de différencier les 2 mécanismes de l'obstruction: la "compression" caractérisée par l'augmentation de la POPM, comme dans l'adénome, et la "sténose", à POPM inchangée, comme dans le rétrécissement uréthral. Le contrôle après adénomectomie prostatique montre la normalisation de la POPM. La difficulté d'imposer en pratique quotidienne la pose d'un cathéter sus-pubien conduit à développer des approches indirectes, en particulier morphologiques hydrodynamiques ou échographiques endorectales per-mictionnelles.

Complementary investigations and therapeutic indications in benign prostatic hypertrophy : value of simultaneous recordings.

Mots clés:
prostate / HBP / Urodynamique / échographie mictionnelle
Mots-clés:
prostate / BPH / urodynamics / voiding ultrasonography
L'imagerie par Résonance Magnétique permet-elle d'apprécier l'extension loco-régionale du cancer de la prostate ? A propos de 27 confrontations anatomo-radiologiques.
The contribution of magnetic resonance imaging to the staging of prostatic carcinoma based on a series of 27 anatomo-radiological comparisons.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 409-419

27 patients porteurs d'un adénocarcinome prostatique, histologiquement prouvé, ont été explorés en Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) (0,5 Tesla) afin de préciser l'extension locale du cancer. Dans un deuxième temps, ces patients ont subi une prostatectomie radicale après lymphadénectomie ilio-obturatrice avec examen histologique extemporané. L'étude anatomopathologique des pièces opératoires a été faite au moyen de lames réalisées à partir de grandes coupes transversales tous les 5 mm. L'exploration IRM s'attache particulièrement au diagnostic du franchissement capsulaire à partir des signaux de la graisse péri-prostatique (GP), des plexus veineux péri-prostatiques (PVP) et des vésicules séminales (VS). Pour porter le diagnostic de franchissement capsulaire nous avons retenu l'anomalie d'au moins un de ces éléments. Les données de l'IRM ont été comparées aux constatations histologiques. Les résultats objectivent une sensibilité de 62% pour le signal de la GP, 52% pour le signal des PVP et 40% pour le signal des VS. La corrélation globale IRM-histologie s'est révélée exacte 23 fois sur 27 (Précision : 85%). Nos 4 erreurs ont toutes été des sous-stadifications (Sensibilité : 81%). Avec une précision et une sensibilité élevées, en respectant une méthodologie rigoureuse, l'IRM nous semble l'examen de choix pour l'étude de la capsule prostatique s'intégrant de façon systématique dans le bilan d'extension du cancer prostatique. Elle doit permettre de mieux sélectionner les patients porteurs d'un stade intracapsulaire (T1-2) et alors candidats à un traitement radical.

27 patients with histologically proven prostatic carcinoma were investigated by magnetic resonance imaging (MRI) (0.5 Tesla) in order to determine the local spread of the cancer. These patients then underwent ilio-obturator lymph node dissection with frozen section examination, followed by radical prostatectomy. Histological examination of the resection specimens was performed on slides prepared from large transverse sections every 5 mn. The MRI examination was especially designed to confirm the diagnosis of capsular effraction based on the signals of the periprostatic fat (PF), periprostatic venous plexuses (PVP) and seminal vesicles (SV). An abnormality of at least one of these structures was considered to indicate the diagnosis of capsular effraction. The MRI data were compared to the histological findings. The results demonstrated a sensitivity of 62% for the PF signal, 52% for the PVP signal and 40% for the SV signal. The overall MRI-Histology correlation was found to be exact in 23 out of 27 cases (Accuracy = 85%). All of our four errors represented understaging (Sensitivity = 81%). When a rigorous methodology is respected, the high accuracy and sensitivity of MRI makes this modality an investigation of choice for the study of the prostatic capsule, as part of the routine staging of prostatic cancer. It should allow a better selection of patients with intracapsular cancer (T1-2), who constitute candidates for radical treatment.

Mots clés:
prostate / Tumeur / bilan d'extension tumorale / imagerie par résonance magnétique nucléaire
Mots-clés:
prostate / tumor / staging / magnetic resonance imaging
L'urétérostomie cutanée trans-jéjunale : une technique originale utilisée chez 29 patients.
Transjejunal cutaneous ureterostomy : an original technique used in 29 patients.
2001
- Technique chirurgicale
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 381-390

Les auteurs décrivent une technique originale de dérivation cutanée trans-intestinale utilisant le jéjunum. On prélève un greffon jéjunal court de 10 à 15 cm au niveau de la deuxième anse, qui est abouché à la peau en transpéritonéal. La stomie est déclive par rapport à l'anastomose urétéro-jéjunale, les deux uretères suturés à la façon de Wallace sont implantés en termino-terminal sur le bout proximal et extra-péritonisés à la hauteur du promontoire. 29 patients ont bénéficié de cette technique dans des indications variées : 21 tumeurs de vessie, 5 vessies neurologiques, 1 extrophie vésicale, 1 cancer du col utérin, 1 cancer de prostate. 15 patients (52%) avaient eu une irradiation pelvienne préalable. Le recul moyen est de 47 mois (2-192 mois). La mortalité a été nulle. 4 patients (13,8%) ont présenté des complications précoces : 2 obstructions urinaires et 2 occlusions qui ont nécessité 3 interventions. 6 patients ont présenté 7 complications tardives mineures (24,1%) : 2 pyélonéphrites, 4 lithiases dont une seule a nécessité une intervention et 1 prolapsus de stomie. Aucun patient n'a présenté d'altération de la fonction rénale ni de dilatation de la voie excrétrice supérieure à distance de l'opération. L'adjonction de bicarbonate de soude s'est révélée inutile car aucun patient n'a présenté de trouble métabolique. L'urétérostomie cutanée trans-jéjunale réalise un excellent drainage grâce à un greffon court dont la stomie est déclive par rapport à l'implantation des uretères. En témoigne l'absence de dégradation rénale à long terme malgré l'implantation urétéro-jéjunale à plein canal sans antireflux. De réalisation simple, indiquée dans toutes les circonstances, en particulier après une irradiation du petit bassin, cette dérivation a une faible morbidité, n'est entachée d'aucune mortalité et bénéficie d'un excellent résultat à long terme.

The authors report an original technique of transintestinal cutaneous diversion using the jejunum. A 10 to 15 cm segment of jejunum is raised from the second loop and is attached to the skin transperitoneally. The stoma lies below the ureterojejunal anastomosis and the two ureters, sutured according to Wallace's technique, are implanted end-to-end into the proximal and extraperitonealised end at the height of the sacral promontory. 29 patients have been treated by this technique for various indications : 21 bladder tumours, 5 neurogenic bladders, 1 bladder exstrophy, 1 cervical cancer, 1 prostatic cancer. 15 patients (52%) had previously received pelvic irradiation. The mean follow-up was 47 months (2-192 months) and the mortality was zero. 4 patients (13.8% developed early complications : 2 cases of urinary tract obstruction and 2 intestinal obstructions requiring 3 operations. 6 patients developed 7 minor late complications (24.1%) : 2 cases of pyelonephritis, 4 cases of renal stones, only one of which required an operation, and 1 case of prolapsed stoma. None of the patients developed any alteration in renal function or dilatation of the upper urinary tract after the operation. The addition of sodium bicarbonate was found to be useless, as none of the patients developed any metabolic disorders. Transjejunal cutaneous ureterostomy achieves excellent drainage by means of a short graft with a stoma situated below the level of the ureteric implantation, as reflected by the absence of any long-term deterioration in renal function despite full lumen ureterojejunal implantation without an antireflux device. This technique is simple to perform and is indicated in all situations, particularly after pelvic irradiation. It is associated with low morbidity, no mortality and ensures an excellent long-term result.

Mots clés:
dérivation urinaire externe non continente / urétérostomie cutanée trans intestinale
Mots-clés:
noncontinent external urinary diversion / transintestinal cutaneous ureterostomy
L'urinome : une complication de l'infiltration du plexus coeliaque
2001
- Cas clinique
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 433-435

L'alcoolisation du plexus coeliaque est une pratique fréquente dans le traitement des douleurs chroniques des pancréatites. Nous rapportons un cas où une complication majeure s'en est suivie. Nous n'avons trouvé dans la litterature aucun cas d'urinome après infiltration d'agent caustique.

Urinoma : a complication of local infiltration of the coeliac plexus.

Mots clés:
complication iatrogène / urinome / lésion
Mots-clés:
iatrogenic complication / urinoma / lesion
La vaso-vasostomie microchirurgicale : une méthode fiable de rétablissement de la continuité déférentielle
Microsurgical vaso-vasostomy. Reliable vasectomy reversal.
2001
- Technique chirurgicale
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 477-483

Nous avons employé depuis 1971 une technique originale pour rétablir la continuité après vasectomie chez 2110 hommes. Nous réalisons une anstomose en deux plans, des deux côtés chaque fois que c'est possible, avec des points de renfort pour soulager la tension sur les sutures. Nous avons pu apprécier l'importance de vérifier l'issue de liquide par le côté testiculaire du déférent, de s'assurer de la perméabilité de son extrêmité prostatique et d'exiger que le pansement assure un très bon maintien du scrotum, surtout pendant les premiers jours, qui sont d'une importance capitale. Grâce à ces précautions techniques, nous avons obtenu un taux de naissances de 95% pour ceux dont la vasectomie datait de moins de 5 ans et de 85% pour l'ensemble de la série. Nous avons obtenu une réapparition du sperme dans l'éjaculat dans 93% des cas.

An original microsurgical technique has been used since 1971 to reverse the vasectomies of 2,110 men. Both sides were anastomosed if possible using a meticulous two layered technique with further reinforcing sutures tu prevent strain on the join. Other important points include testing the fluid emerging from the testicualr end, checking patency of the prostatic end and insisting on good scrotal support in the recovery phase, particularly the important first few days. The series returned a 95% baby rate, with a return of sperm to the ejaculate in 93% of cases.

Mots clés:
andrologie / traitement de l'infertilité / anastomose déférento-déférentielle / micro-chirurgie
Mots-clés:
andrology / infertility treatment / vasovasostomy / microsurgery
Le lymphome de Burkitt : une cause exceptionnelle de tumeur testiculaire
Burkitt's lymphoma : an exceptional cause of testicular mass.
2001
- Cas clinique
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 454-458

A l'occasion d'une observation de lymphome de Burkitt révélé par une atteinte testiculaire chez un homme de 66 ans, l'attention est portée sur la nécessité d'un diagnostic aussi précoce que possible. Il s'agit d'une des lésions malignes dont le pouvoir prolifératif est le plus grand. Le traitement repose sur la chimiothérapie et le pronostic est fonction de l'âge et du stade clinique.

Based on a case of Burkitt's lymphoma presenting in the form of a testicular mass in a 66 year old man, the authors stress the importance of making the diagnosis as early as possible. This malignant lesion has one of the greatest capacities for proliferation and any delay in treatment can decrease the chances of curability of the tumour.

Mots clés:
testicule / tumeur rare
Mots-clés:
Testis / rare tumor
Le test de Bourne : un apport notable au diagnostic des fistules entéro-vésicales
Bourne test as an aid in diagnosis of vesicoenteric fistula.
2001
- Cas clinique
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 472-476

La confirmation diagnostique de fistule entéro-vésicale est le préalable nécessaire à l'établissement d'un plan thérapeutique, mais elle est souvent difficile. En effet, la symptomatologie clinique est souvent non spécifique et les méthodes d'investigation uroradiologiques et endoscopiques ne sont pas fiables. Le test de Bourne est une méthode simple de dépistage qui est facile à réaliser et non invasive. Si besoin est, il peut être complété par une tomodensitométrie. Les problèmes soulevés par le diagnostic de fistule entéro-vésicale seront évoqués ici à l'occasion d'un cas clinique.

Diagnostic verification of vesicoenteric fistulae is necessary in order to establish the indication for surgical therapy, but this is frequently difficult. This is because uroradiological and endoscopic methods are unreliable and the symptoms are often nonspecific. The Bourne test is a simple noninvasive screening method. If necessary, it can be supplemented by computer tomography. The problems are discussed with reference to a case report.

Mots clés:
fistule uro-digestive / lésion
Mots-clés:
urodigestive fistula / lesion
Les injections intra-caverneuses.
Intracavernous injections.
2001
- Didactique
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 498-505

Dix ans sont passés depuis la publication de Virag en 1982 concernant l'érection induite par injection intra-caverneuse de Papavérine. Depuis cette date, plusieurs substances ont été essayées. Certaines sont actuellement abandonnées, d'autres ont prouvé leur efficacité et leur relative inocuité. Après un bref rappel de la physiologie de l'érection et une mise au point sur les principales substances utilisées, la papavérine, la phentolamine, la moxisylyte, la P.G.E1, la ceritine et la V.I.P., les indications des I.I.C. sont revues dans le cadre de l'exploration et du traitement de certaines formes d'impuissance. Enfin, la technique d'injection, les résultats et les complications sont rappelés en insistant sur les moyens de prévenir ces complications ou de les traiter.

Virag's paper concerning erection induced by intracavernous injection of papaverine was published 10 years ago, in 1982. Since this time, several substances have been tested; some have been abandoned, while others have demonstrated their efficacy and relative safety. After briefly recalling the physiology of erection and the principal substances used (papaverine, phentolamine, moxisylyte, PGE1, ceritine and VIP), the indications for intracavernous injection are reviewed in the context of investigation and treatment of certain forms of impotence. Lastly, the injection technique, the results and the complications are discussed, with emphasis on the ways to prevent or treat these complications.

Mots clés:
andrologie / traitement des dysérections / Injection intra-caverneuse
Mots-clés:
andrology / erectile dysfunction treatment / intracavernous injection
Les fistules prostatorectales postopératoires. A propos de 2 cas. Revue de la littérature
Postoperative prostatorectal fistulae. Report of 2 cases and review of the literature.
2001
- Cas clinique
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 442-449

A propos de 2 cas de fistules prostato-rectales post-opératoires traitées, nous avons effectué une revue de la littérature pour préciser les étiologies, l'évolution spontanée et les principes thérapeutiques de cette pathologie rare. Si l'origine iatrogène domine actuellement par sa fréquence, d'autres étiologies nombreuses mais rares peuvent être en cause. Le traitement est le plus souvent chirurgical en cas d'échec du drainage urinaire toujours indispensable, avec de nombreuses voies d'abord possibles.

The authors report two cases of acquired prostatorectal fistulae after TURP, which were treated by a Kraske approach. They review the literature of iatrogenic fistulae and all of the techniques of approaching the prostatorectal region. If the bladder drainage is always necessary and may be sufficient in as much as 34% of the patients, the need for a colostomy and the choice of the approach is discussed.

Mots clés:
prostatectomie radicale / complication iatrogène / fistule prostato-rectale / lésion
Mots-clés:
radical prostatectomy / iatrogenic complication / prostatorectal fistula / lesion
Lithiase vésiculaire et iléo-caeco-cystoplastie (Etude à propos de 39 patients)
Gallstones and ileocaecocystoplasty. Report of a series of 39 patients.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 391-395

Peu de données concernant les conséquences biliaires lithiasiques des iléo-caeco-cystoplasties ont été rapportées. Chez 35 des 39 patients ayant eu une iléo-caeco-cysto-plastie de juillet 1987 à juillet 1991, une étude rétrospective des échotomographies vésiculaires, à la recherche de lithiases, à été réalisée. La technique chirurgicale employée chez 33 hommes et 2 femmes d'âge moyen = 64,5 ans, a été celle décrite par Thuroff (Mainz Pouch). Les échotomographies vésiculaires ont été réalisées quinze jours avant l'intervention et régulièrement pendant le suivi, dont la moyenne est de 24 mois. 8 patients, en moyenne 13 mois après l'iléo-caeco-cystoplastie, ont développé une lithiase vésiculaire échotomographiquement décelable, dont la prévalence dans la population masculine étudiée à été quatre fois supérieure à celle de la population masculine générale. La réalisation d'une cholécystectomie systématique lors d'une iléo-eaeco-cystoplastie est une question soulevée par les résultats de ce travail, qui mérite des études complémentaires.

Limited data have been reported concerning the gallstone complications of ileocaecocystoplasty. A retrospective study of gallbladder ultrasonography looking for gallstones was performed in 35 of 39 patients undergoing ileocaecocystoplasty between July 1987 and July 1991. The surgical technique used in 33 men and 2 women with a mean age of 64.5 years was that described by Thuroff (Mainz Pouch). Gallbladder ultrasonography was performed a fortnight before the operation and then regularly during follow-up, with a mean follow-up of 24 months. Eight patients, an average of 13 months after ileocaecocystoplasty, developed ultrasonographically detectable gallstones, whose prevalence in the male study population was four times higher than that of the general male population. This study raises the question of whether cholecystectomy should be performed routinely during ileocaecocystoplasty and further studies should be conducted to clarify this problem.

Mots clés:
iléo-caeco-cystoplastie de remplacement / complication iatrogène
Mots-clés:
replacement ileocaecocystoplasty / iatrogenic complication
Lithotripsie extra-corporelle piézo-électrique chez l'enfant : premiers résultats et réflexions après 18 séances
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 402-408

De 1988 à 1990, nous avons pris en charge 13 enfants âgés de 2 à 15 ans, présentant une lithiase du haut-appareil urinaire. Leurs calculs ont motivé 18 séances de lithotripsie extra-corporelle piézo-électrique : 14 sous anesthésie générale et 4 sans même une analgésie. Nous enregistrons ainsi 84,5% de succès, sans effet secondaire particulier. Ces résultats sont proches de ceux des ondes de chocs hydroélectriques ou électromagnétiques dont la morbidité est supérieure. L'efficacité de la lithotripsie extra-corporelle dans le domaine pédiatrique est remarquable mais les études cliniques chez l'adulte ainsi que les expérimentations animales objectivent une contusion rénale nette et ne permettent pas d'éliminer formellement un éventuel retentissement différé. Pour l'instant, une utilisation prudente s'impose donc de même que la prévention systématique des récidives lithiasiques.

Piezoelectric extracorporeal lithotripsy in children : preliminary results and reflections after 18 treatment sessions. From 1988 to 1990, we treated 13 children between the ages of 2 and 15 years with stones of the upper urinary tract. These stones were treated by means of 18 sessions of piezoelectric extracorporeal lithotripsy : 14 under general anaesthesia and 4 without even any analgesia. We obtained an 84.5% success rate with no particular adverse effects. These results are similar to those reported for hydroelectric or electromagnetic shock wave lithotripsy, which are associated with a higher morbidity. The efficacy of extracorporeal lithotripsy in paediatrics is remarkable, but clinical studies in adults as well as animal experimentations have demonstrated severe renal contusion and do not formally exclude the possibility of delayed complications. At the present time, this technique should therefore be used very cautiously and must be accompanied by systematic prevention of recurrent stones.

Mots clés:
Lithiase / lithotripsie extra-corporelle / Enfant
Mots-clés:
stones / extracorporeal lithotripsy / child
Méningocèle sacrée antérieure à expression urologique. A propos de 3 observations
Anterior sacral meningocele with urological manifestations.
2001
- Cas clinique
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 464-471

La méningocèle sacrée antérieure est une hernie intra-pelvienne du sac dural communiquant avec l'espace sous-arachnoïdien par une déhiscence de la face antérieure du sacrum. Le diagnostic, facilement évoqué devant l'aspect caractéristique de sacrum en cimeterre, est confirmé par l'échographie et la myélographie. La poche contient très souvent des tumeurs bénignes et un filum terminale très épais, réalisant au maximum un syndrome de mo'lle attachée. Cette malformation congénitale, dont le caractère autosomique a pu être évoqué, est le plus souvent pauci-symptomatique mais peut se compliquer de troubles vésico-sphinctériens neurogènes secondaires à la mo'lle attachée. Le traitement neurochirurgical permet de prévenir les accidents de rupture avec méningite. Sur le plan urologique, outre le traitement symptomatique habituel de la neurovessie, il est possible de retenir certaines indications neurochirurgicales spécifiquement destinées à préserver la fonction vésicale et la puissance sexuelle menacées par le syndrome de mo'lle attachée.

Anterior sacral meningocele is defined as a spinal fluid-filled thecal sac in the pelvis communicating with the spinal subarachnoid space through a defect in the anterior sacral wall. Since scimitar shape of the sacrum is characteristic, diagnosis is easily confirmed by echography and myelography. The sac very often contains benign tumors and a thickened filum terminale which can achieve a tethered cord syndrome. This congenital malformation, whose autosomal inherited condition has been proposed, has usually few characteristic symptoms but can present itself as a neurogenic bladder from tethered cord origin. Neurosurgical treatment can prevent rupture of the meningocele with meningitis. In addition to symptomatic treatment of the neurogenic bladder, the urologist must advise neurosurgical operation to preserve potency and cure specific bladder dysfunction secondary to tethered cord syndrome.

Mots clés:
Neuro-urologie / vessie neurologique / spina bifida / syndrome de la moelle fixée
Mots-clés:
neurourology / Neurogenic bladder / spina bifida / thetered cord syndrome
Nouvelles données sur la physiologie de l'érection ou le concept de l'éponge active
New data about the physiology of erection : the active sponge concept.
2001
- Recherche - Physiologie
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 351-358

Jusqu'à ces dernières années, l'érection était essentiellement expliquée par des mécanismes neurovasculaires. Les corps érectiles étaient assimilés à une simple éponge passivement remplie ou vidée, par un déséquilibre entre les flux artériel et veineux. En fait, ce sont les corps érectiles eux-mêmes qui contrôlent l'érection grace à leur puissante musculature lisse. En se contractant, ils provoquent la flaccidité et la détumescence tandis que leur relâchement déclenche l'érection. Les corps érectiles fonctionnent véritablement comme une espèce d'éponge musculaire lisse ayant la particularité d'être autonome et déformable. Néammoins, la seule contractilité des corps érectiles ne peut expliquer toute l'érection. Ce phénomène hydraulique complexe nécessite également l'intervention complémentaire de mécanismes vasculaires (artériodilatation, verrouillage du drainage caverneux) et tissulaires (compression extrinsèque des muscles striés érectiles, déformabilité spécifique de chaque corps érectile) sous controle hormonal et neuropsychique. En mettant en avant le fait que les mécanismes tissulaires (actifs et passifs) jouent un rôle capital dans l'érection, ce concept de l'éponge active non seulement souligne la nécessité d'explorer les tissus érectiles, mais aussi permet de reconsidérer la physiopathologie et le traitement des dysérections.

Until these last years, erection was mainly explained by neurovascular mechanisms. The erectile bodies were assimilated as a simple sponge passively filled or emptied by an unbalance between the arterial and venous flows. In fact, the erectile bodies themselves control the erection thanks to their potent smooth musculature. By contracting, they induce both flaccidity and detumescence, since their relaxation releases the erection. The erectile bodies work really as a kind of active sponge having the property to be autonomous and distortionable. However, the contractility of the erectile bodies cannot alone explain all the erection. This complex hydraulic process requires also complementary vascular mechanisms (cavernous outflow blockade, arteriodilatation) and tissular mechanisms (extrinsic compression of erectile striated muscles, specific distortion of each erectile body) under both hormonal and neuro-psychic control. By pointing up the fact that the active and passive tissue mechanisms play a major role for erection, this active sponge concept underlines the necessity for investigating the erectile tissues and allows to reconsider both physiopathology and treatment of dyserections.

Mots clés:
andrologie / érection / physiologie / corps érectiles
Mots-clés:
andrology / Erection / physiology / erectile tissue
Quoi de neuf dans le diagnostic des tumeurs du testicule ?
2001
- Didactique
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 488-497

Depuis 11 ans l'essentiel des nouveautés dans le diagnostic des tumeurs du testicule concerne l'imagerie et les marqueurs tumoraux. Les diagnostics cliniques douteux de tumeur testiculaire ont bénéficié des progrès et de la diffusion de l'échographie. Examen fiable (90%) et non invasif, l'échographie est plus une aide au diagnostic qu'un élément déterminant, en dehors de quelques rares cas particuliers. L'imagerie par résonance magnétique nucléaire n'a pas, à l'heure actuelle, d'utilité dans le diagnostic des cancers du testicule. Alpha-foeto protéine et hormone chorionique gonadotrope sont les deux marqueurs indispensables à l'évaluation, plus qu'au diagnostic, d'une tumeur du testicule. La lacticodeshydrogénase et phosphatase alcaline placentaire sont utiles, en particulier pour les séminomes, mais avec une spécificité bien moindre. Les autres marqueurs étudiés n'ont pas prouvé leur utilité ou sont encore du domaine de la recherche. Pour l'appréciation des métastases ganglionnaires, la tomodensitométrie semble progressivement remplacer la lymphographie. Le couplage des deux examens permet de diminuer le nombre de faux négatifs (10%) au prix d'un nombre plus élevé de faux positifs (38%). Le diagnostic de cancer du testicule peut parfois être établi au stade de carcinome in situ, lésion pré-cancéreuse qui évolue une fois sur deux vers une tumeur invasive. Les indications pratiques du dépistage du carcinome in situ sont encore discutées.

What's new in the diagnosis of testicular tumours ? The major new developments in the diagnosis of testicular tumours over the last 11 years consist of imaging techniques and tumour markers. Doubtful clinical diagnoses of testicular tumours can now be clarified as a result of progress and diffusion of ultrasonography. Yltrasonography, a reliable (90%) and non-invasive examination, is more of a diagnostic aid than a decisive element, except in a few special cases. At the present time, magnetic resonance imaging is of no value in the diagnosis of testicular tumours. Alpha-foetoprotein and human chorionic gonadotrophin are the two essential markers for the follow-up, rather than for the diagnosis, of a testicular tumour. Lactate dehydrogenase and placental alkaline phosphatase are useful, especially in the seminomas, but are much less specific. The other markers studied have either not proven to be of any clinical value or are still in the field of research. Computed tomography appears to be gradually replacing lyumphography for lymph node staging. The combination of the two examinations reduces the number of false negatives (10%) at the price of a higher number of false positives (38%). The diagnosis of testicular cancer can sometimes be made at the stage of carcinoma in situ, a precancerous lesion which progresses towards an invasive tumour in one half of cases. The practical indications for screening for carcinoma in situ are still controversial.

Mots clés:
testicule / Tumeur / échographie / marqueur tumoral
Mots-clés:
Testis / tumor / ultrasonography / tumor marker
Récidives lithiasiques après lithotritie extracorporelle, chirurgie percutanée et chirurgie ouverte pour calculs du haut appareil urinaire
Recurrence following extracorporeal shock wave lithotripsy, percutaneous nephrolithotomy and open surgery for upper urinary tract stone.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 396-404

La Chirurgie Percutaneé du rein (CPC) et la Lithotritie Extracorporelle (LEC) ont déjà bien fait leurs preuves comme méthodes sûres et efficaces à court terme. Il reste à mettre en évidence par des études à long terme que le taux de récidive calculeuse après CPC et / ou LEC est egal ou inferieur au taux de récidive aprés Chirurgie ouverte. Nous avons revu les dossiers de 57 patients traités par LEC exclusive, 45 traités par CPC (ou par CPC combinée à la LEC pour les calculs coralliformes complets) et 59 traités par chirurgie ouverte, tous suivis au moins 3 ans après l'intervention. Le taux global de récidive pour la LEC est de 37%, pour la CPC de 39% et pour la chirurgie ouverte de 39%. La LEC, aussi bien que la CPC ou la chirurgie ouverte ont un taux de récidive et de bactériurie plus élevé s'il y a des calculs résiduels. Il est donc bien clair qu'il faut faire tous les efforts possibles pour débarrasser le patient complétement de ses calculs par l'intervention, quelque soit son type. Nous pensons, en conclusion, que la LEC doit être le traitement de première ligne pour la plupart des calculs rénaux. Pour ce qui est des calculs coralliformes, il vaut mieux les traiter par chirurgie ouverte, parce que l'élimination complète des fragments et l'éradication de l'infection sont obtenues plus fréquemment avec cette méthode qu'avec la LEC ou la CPC.

The safety and short-term effectiveness of percutaneous nephrolithotomy (PCNL) and extracorporeal shock wave lithotripsy (ESWL) have already been well established. However, long-term follow-up studies are essential to prove that the recurrence rate after PCNL and/or ESWL is equal or even better than that of surgery. We reviewed 57 patients treated with ESWL monotherapy, 45 patients treated by PCNL (or by PCNL combined with ESWL for complete staghorn stones) and 59 patients treated by open surgery who all had at least three years of follow-up. The overall recurrence rate for ESWL was 37% for PCNL and for open surgery 39%. ESWL, PCNL and open surgery all showed a higher rate of recurrence and persistent bacteriuria when associated with residual stones. Therefore every effort should be made to remove residual fragments following stone treatment. We conclude that because of its efficacy and low morbidity ESWL should be the treatment of choice for most of renal calculi. Complete staghorn calculi are best treated with open surgery because the complete elimination of all calculous material and the eradication of infection are achieved at a higher rate than by PCNL and ESWL.

Mots clés:
Lithiase / lithotripsie extra corporelle / calcul récidivant
Mots-clés:
stones / extracorporeal lithotripsy / recurrent calculus
Traitement endourologique des fistules urétérales survenant après chirurgie carcinologique pelvienne : à propos de 5 cas
Endourological treatment of ureteric fistulae occurring after pelvic cancer surgery. Report of 5 cases.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 436-441

Nous avons pris en charge 5 patients présentant une fistule urétérale après chirurgie carcinologique pelvienne élargie. Parmi eux 3 étaient au stade de récidive néoplasique et 3 avaient subi une radiothérapie. Les méthodes endo-urologiques ont permis d'obtenir 4 résultats immédiats satisfaisants mais seulement 1 succès complet à long terme. Le drainage percutané isolé des cavités pyélocalicielles tarit ainsi remarquablement l'écoulement urineux mais expose à un risque notable de sténose séquellaire de la voie excrétrice en l'absence d'intubation concomittante de la zone fistuleuse. Lorsqu'il associe dérivation urinaire et cathétérisme de l'uretère pathologique, le traitement endo-urologique représente par contre une alternative fiable à la chirurgie conventionnelle.

The authors report 5 cases of ureteric fistula after radical pelvic cancer surgery. Three patients had a recurrent tumour and 3 had received radiotherapy. Endourological methods achieved 4 immediately satisfactory results, but only one complete long-term success. Isolated percutaneous drainage of the pyelocaliceal cavities effectively dried up the urine leak, but carried a high risk of secondary stenosis of the excretory tract in the absence of concomitant intubation of the fistula zone. However, endourological treatment, combined with urinary diversion and catheterisation of the pathological ureter, represented a reliable alternative to conventional surgery.

Mots clés:
complication iatrogène / Uretère / Fistule urinaire / chirurgie endoscopique / lésion
Mots-clés:
iatrogenic complication / ureter / Urinary fistula / endoscopic surgery / lesion
Une étrange anéjaculation psychogène. A propos d'un cas d'adénome à prolactine
An unusual case of psychogenic ejaculation failure. Report of a case of prolactin-secreting adenoma.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1992, 2, 459-463

Les auteurs rapportent un cas de prolactinome découvert lors du bilan d'une anéjaculation attribuée depuis huit ans à une cause psychogène. En raison du volume tumoral, l'exérèse chirurgicale de la lésion a laissé subsister une hyperprolactinémie et la normalisation de celle- ci n'a pu être obtenue qu'après institution d'un traitement par bromocriptine. La persistance des troubles sexuels a autorisé alors un traitement complémentaire par testostérone exogène. Hormis le mode de révélation inhabituel de l'hyperprolactinémie, ces données reflètent celles de la littérature. Le dosage de la prolactine s'impose donc devant toute dysfonction sexuelle chez l'homme pour permettre un diagnostic précoce du prolactinome et pour en améliorer le pronostic fonctionnel.

The authors report a case of prolactinoma discovered during assessment of a case of ejaculation failure attributed for more than eight years to a psychogenic cause. Because of the size of the tumour, surgical resection of the lesion left a persistent hyperprolactinaemia, which only returned to normal after treatment with bromocriptine. The persistence of sexual disorders justified adjuvant treatment with exogenous testosterone. Despite the unusual mode of presentation of hyperprolactinaemia, these data correspond to those reported in the literature. Prolactin assay should therefore be performed in any case of male sexual dysfunction to allow the early diagnosis of prolactinoma and to improve the functional prognosis.

Mots clés:
andrologie / infertilité / Anejaculation / tumeur rare
Mots-clés:
andrology / Infertility / ejaculation failure / rare tumor