Base bibliographique

Sommaire :

Echelle Ditrovie de retentissement des troubles mictionnels sur la qualité de vie
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 660-660
Echelle IPSS
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 671-671
Mots clés:
IPSS
EPWORTH Echelle d'évaluation de la somnolence (S.A.S)
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 670-670
Mots clés:
EPWORTH / somnolence
Evidence ­ Based Medicine overview of the main steps for developing and grading guideline recommendations.
Evidence ­ Based Medicine overview of the main steps for developing and grading guideline recommendations.
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 681-684
Introduction
ICIQ-UI SF
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 661-661
Mots clés:
ICIQ-UI SF
International Index of Erectile Function Questionnaire (IIEF-5)
International Index of Erectile Function Questionnaire (IIEF-5)
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 667-669
Mots clés:
questionnaire / fonction érectile
Mots-clés:
erectile function
L'échelle EDSS : Echelle de Cotation du Handicap (EDSS : Expanded Disability Status Scale)
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 676-680
Mots clés:
EDSS / echelle de cotation du handicap
Mots-clés:
EDSS
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 3 : Démarche et bilan diagnostique en neuro-urologie : Chapitre 3 : Démarche et bilan diagnostique en neuro-urologie
The diagnostic approach in neurourology
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 337-344

L'objectif de ce chapitre est de proposer une réflexion sur la démarche diagnostique en neuro-urologie tenant compte des classifications des vessies neurogènes et des objectifs thérapeutiques à atteindre.
Cette synthèse aboutit à la production d'un organigramme de synthèse pouvant servir d'aide à la discussion multidisciplinaire et à la réalisation d'une démarche standardisée.
Les spécificités chirurgicales de la neurourologie imposent des règles de prise en charge pré-per- et post-opératoire, quelle que soit la chirurgie réalisée, qui sont rappelées et doivent pouvoir servir de référentiel de pratique dans ce domaine

This chapter is designed to propose an analysis of the diagnostic approach in neurourology based on classifications of neurogenic bladder and the therapeutic objectives to be achieved. Based on this analysis, a diagnostic flow-chart is proposed to be used as a guide in the multidisciplinary discussion and to allow a standardized approach. The surgical specificities of neurourology require certain rules of preoperative, intraoperative and postoperative management, regardless of the type of surgery performed. These rules are summarized and should constitute practice guidelines in this field

Mots clés:
vessie neurologique / Neuro-urologie / classification
Mots-clés:
Neurogenic bladder / neurourology / Classification
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 5 : Thérapeutique : Chapitre B-3 B : Hypertrophie Bénigne de la Prostate et neuro-urologi
Benign prostatic hyperplasia and neurourology
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 529-534

L'hypertrophie bénigne de la prostate, dont les traitements hors neuro-urologie sont habituellement conservateurs (hors complications), voit sa prise en charge être encore plus prudente en présence d'un patient porteur d'une vessie neurologique.
Le raisonnement doit comprendre l'analyse du mode mictionnel antérieur. L'apparition d'un déséquilibre vésico-sphinctérien chez l'homme vieillissant porteur d'une pathologie neurologique doit toujours faire rechercher une obstruction prostatique.
La difficulté diagnostique de l'obstruction dont les outils cliniques, urodynamiques ou la recherche de complications rénales ne permettent pas toujours de trancher définitivement, peut faire appel aux endoprothèses prostatiques temporaires à visée diagnostique. Quelques situations sont plus spécialement rencontrées et méritent une réflexion spécifique : le traumatisé médullaire en miction réflexe, le patient porteur d'un AVC et de ses séquelles, l'homme vieillissant et le patient diabétique.

Benign prostatic hyperplasia, which is usually treated conservatively (except in the presence of complications) in non-neurological patients, needs to be managed even more cautiously in patients with neurogenic bladder. The treatment decision must include analysis of the previous voiding mode. The development of detrusor-sphincter dyssynergia in an elderly man with a neurological disease must raise the suspicion of prostatic obstruction. The difficulty of establishing a diagnosis of obstruction, that cannot always be confirmed by clinical tools, urodynamic assessment or the search for renal complications, may lead to temporary prostatic stenting as a diagnostic procedure. Certain situations are more specifically encountered in patients with neurogenic bladder: spinal cord injury patients with reflex voiding, patients with stroke and its sequelae, ageing men and diabetic patients

Mots clés:
HBP / rétention chronique d'urines / vessie neurologique / prothèse uréthrale prostatique
Mots-clés:
BPH / Chronic urinary retention / Neurogenic bladder / prostatic urethral stent
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 5 : Thérapeutique : Chapitre B-4 A : Traumatisé médullaire et neuro-stimulation de Brindley
Spinal cord injury patient and Brindley neurostimulation
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 535-539

L'électrostimulation des racines sacrées antérieures a été progressivement mise au point depuis les années 1970 et représente aujourd'hui une véritable alternative pour le traitement des troubles urinaires des patients neurologiques. Elle peut, dans certains cas, permettre également une amélioration des érections des patients, ainsi qu'une amélioration de l'éxonération. La réussite de l'intervention dépend en grande partie de la rigueur de la sélection des patients pouvant bénéficier de cette technique. Ce traitement est réservé à ce jour aux traumatisés médullaires complets. Dans cet article, nous présentons les principes techniques de l'intervention, le « profil » des patients idéalement candidats à ce geste et les principaux résultats que l'on peut en attendre.

Electrostimulation of anterior sacral nerve roots has been gradually developed since the 1970s and now represents a real alternative for the treatment of lower urinary tract dysfunction in neurological patients. In some cases, it can also allow improvement of erections and improvement of defecation. The success of the intervention largely depends on rigorous selection of the patients likely to benefit from this technique. In this article, the authors describe the technical principles of this procedure, the ideal patient profile of candidates for this procedure and the main results that can be achieved.

Mots clés:
traumatisé médullaire / stimulation électrique / radicotomie postérieure / paraplégie / vessie neurologique
Mots-clés:
spinal cord injury / electrical stimulation / posterior rhizotomy / paraplegia / Neurogenic bladder
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 5 : Thérapeutique : Chapitre B-4 B : L'électro-stimulation intravésicale
Intravesical electrostimulation
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 540-541

La technique de l'électro-stimulation intravésicale a pour but d'obtenir une contraction vésicale mictionnelle par stimulation directe dans un objectif immédiat de rééducation de la contraction vésicale. Son efficacité semble réelle et la neuro-urologie pédiatrique est sans doute le domaine d'élection de cette thérapie.
Sa diffusion reste restreinte devant le faible niveau de preuve d'efficacité et l'autosondage reste le traitement de choix de la rétention chronique neurologique aujourd'hui encore en France.

The intravesical electrostimulation technique is designed to induce a voiding bladder contraction by direct stimulation as an immediate objective and for bladder retraining. This technique appears to be truly effective and is primarily used in paediatric neurourology. It is not widely used at the present time due to the low level of proof of its efficacy and intermittent self-catheterization still remains the treatment of choice in France for neurogenic chronic urinary retention.

Mots clés:
vessie neurologique / stimulation électrique / sondage intermittent / rétention chronique d'urines / traumatisme médullaire
Mots-clés:
Neurogenic bladder / electrical stimulation / Clean intermittent self-catheterization / Chronic urinary retention / spinal cord injury
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 5 : Thérapeutique : Chapitre B-5 A : Dérivation cutanée continente en neurourologie
Continent cutaneous urinary diversion in neurourology
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 542-551

La prise en charge de certains patients neurologiques peut imposer la réalisation d'une dérivation urinaire. Chez les patients jeunes, le plus souvent pour des raisons cosmétiques, la cystostomie continente est une des alternatives thérapeutiques. Dans cet article, nous décrivons les principales techniques utilisées dans cette indication particulière. Nous reprenons ensuite les principaux résultats publiés dans la littérature afin de déterminer les résultats des différentes techniques utilisées, ainsi que les mesures de surveillance et de suivi qui pourraient paraître licites chez ces patients compte tenu des complications que l'on peut observer.

The management of some neurological patients can require urinary diversion. Continent cystostomy is one of the treatment options proposed in young patients, usually for cosmetic reasons. In this article, the authors describe the main techniques used in this particular indication and then review the literature to define the results of the various techniques used, as well as the modalities of follow-up in these patients in view of the potential complications.

Mots clés:
stomie continente / diversion continente / cystostomie continente / vessie neurologique / blessé médullaire
Mots-clés:
continent stoma / continent diversion / continent cystostomy / Neurogenic bladder / spinal cord injury.
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 5 : Thérapeutique : Chapitre B-5 B : Dérivation cutanée non continente en neuro-urologie
Non-continent cutaneous urinary diversion in neurourology
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 552-558

Les dérivations urinaires non continentes peuvent être proposées chez les patients neurologiques de façon transitoire ou en fin d'évolution. Elles sont notamment proposées chez les patients en rétention chronique pour lesquels un cathétérisme intermittent n'est pas envisageable pour des raisons anatomiques ou pratiques (en raison du handicap neurologique). Dans ce travail, nous présentons les différentes dérivations urinaires non continentes qui ont été rapportés dans la littérature. Nous présentons pour chacune d'entre elles les modalités techniques de réalisation, puis leurs principales complications et les résultats à court, moyen et long terme.

Non-continent urinary diversions can be proposed temporarily in neurological patients or at end-stage. They are especially proposed in patients in chronic retention in whom intermittent catheterization cannot be performed for anatomical or practical reasons (severity of neurological handicap). In this study, the authors present the various non-continent urinary diversions reported in the literature, describing the technical modalities of each diversion, their main complications and their short-term, medium-term and long-term results.

Mots clés:
dérivation cutanée non continente / vessie neurologique / iléo vésico-stomie / Bricker / Incontinence
Mots-clés:
ileovesicostomy / trans-ileal cutaneous diversion / ureterostomy / urinary diversion / vesicostomy
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 6 : Thérapeutique : Chapitre C-1 A : Traitement pharmacologique de l'hyperactivité détrusorienne neurologique : per os, en patch, en instillation endo-vésicale
Pharmacological treatment of neurogenic detrusor hyperactivity: oral, patch, intravesical instillation
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 559-563

La prise en charge en rééducation fonctionnelle des patients neuro-urologiques débute toujours par des mesures d'éducation, de rééducation, d'ergonomie, éventuellement complétées par des traitements médicaux. A travers une revue systématique de la littérature, nous avons voulu exposer l'ensemble des traitements utilisables chez ces patients par voie orale, mais aussi en instillations endo-vésicales. Nous avons également souhaité parler de traitements comme la desmopressine ou les traitements permettant un renforcement des pressions sphinctériennes, qui peuvent parfois être des auxiliaires précieux pour obtenir un résultat clinique stable satisfaisant pour le patient.

Functional rehabilitation of neurourological patients always starts with patient education, retraining, and occupational therapy, possibly completed by medical treatments. In the light of a systematic review of the literature, the authors describe the various treatments that can be used orally and by intravesical instillation in these patients. They also describe treatments such as desmopressin or agents that increase sphincter pressure, which can sometimes be very useful to obtain stable clinical results that are satisfactory for the patient.

Mots clés:
vessie neurologique / hyperactivité vésicale / pharmacothérapie / agent vanilloide / Incontinence
Mots-clés:
Neurogenic bladder / Overactive bladder / Anticholinergic / vanilloid
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 6 : Thérapeutique : Chapitre C-1 B : Traitement pharmacologique de l'hyperactivité détrusorienne neurologique : drogues intrathécales
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 564-567
I. Introduction
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 6 : Thérapeutique : Chapitre C-1 C : Traitement pharmacologique de l'hyperactivité détrusorienne neurologique : injections intra-détrusoriennes de toxine botulique A
Pharmacological treatment of neurogenic detrusor hyperactivity: intradetrusor botulinum toxin A injections
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 568-575

Les toxines botuliques (TBs) sont parmi les plus puissants des poisons naturels. Responsables des botulismes humains et arme chimique potentielle, elles sont pourtant utilisées comme agent thérapeutique dans un nombre croissant d'indications et de spécialités. En urologie leur premier usage sous forme d'injection sphinctérienne revient à Dykstra en 1988 pour traiter la dyssynergie vésico-sphinctérienne d'hommes blessés médullaires. C'est à Schurch que l'on doit les premières injections dans la paroi vésicale en 1999 pour traiter l'incontinence par l'hyperactivité du détrusor chez des patients adultes blessés médullaires ou atteints de sclérose en plaque.
Cette revue de la littérature présente les résultats et le niveau de preuve soutenant l'usage des injections vésicales de TBs pour traiter les troubles mictionnels neurogènes.
Les injections détrusoriennes de TB-A constituent une alternative sûre, conservatrice, réversible et efficace à court terme (6-12 mois) à l'échec des anticholinergiques pour traiter l'hyperactivité détrusorienne et ses conséquences cliniques chez les patients adultes blessés medullaires ou atteints de sclérose en plaques (niveau 1b) et chez les enfants porteurs d'anomalies de fermeture du tube neural (niveau 4). L'efficacité de la première injection semble conservée au fil des ré-injections (jusqu'à 10 cycles) (niveau 4). Des données convergentes et plus matures sont nécessaires pour documenter et préciser le profil d'efficacité à moyen et long terme de cette approche considérée actuellement comme une avancée thérapeutique majeure en neuro-urologie du début du XXIème siècle.

Botulinum toxins are among the most powerful of all natural poisons. They are responsible for human botulism and constitute potential chemical weapons, but are nevertheless used as therapeutic agents in an increasing number of indications and medical specialties. Botulinum toxins were used for the first time in urology by intrasphincteric injection by Dykstra in 1988 to treat detrusor-sphincter dyssynergia in spinal cord injury patients. Schurch performed the first intradetrusor injections in 2000 to treat incontinence due to overactive bladder in adult spinal cord injury or multiple sclerosis patients. This review of the literature presents the results and level of proof for the use of botulinum toxin intradetrusor injection to treat neurogenic voiding disorders. Botulinum toxin A intradetrusor injections constitute a safe, conservative, reversible and short-term effective (6-12 months) alternative after failure of anticholinergic therapy for overactive bladder and its clinical consequences in adult spinal cord injury or multiple sclerosis patients (level 1b) and in children with neural tube defects (level 4). The efficacy of the first injection appears to be maintained at subsequent injections (up to 10 cycles) (level 4). Convergent and longer-term data are necessary to document and more clearly define the medium- and long-term efficacy profile of this approach, currently considered to be a major progress in neurourology.

Mots clés:
Toxine botulique / Incontinence / rétention urinaire / hypertrophie bénigne de la prostate / vessie neurologique.
Mots-clés:
Botulinum toxin / Incontinence / Urinary retention / Benign prostatic hyperplasia / neurogenic bladder.
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 6 : Thérapeutique : Chapitre C-2 A : Traitement de l'hyperactivité détrusorienne neurologique : méthodes chirurgicales de dénervation vésicale
Treatment of neurogenic detrusor hyperactivity: surgical methods of bladder denervation
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 576-579

En cas d'échec des traitements médicaux standard, l'urologue peut être amené à proposer différentes options thérapeutiques à ses patients. Parmi celles-ci, les options neurochirurgicales sont les moins bien connues. Elles peuvent pourtant, dans certains cas lorsque la vessie a gardé une bonne compliance, être une solution permettant de créer un « agrandissement vésical neurogène ». A l'inverse, un certain nombre de ces traitements expose à des complications sans apporter de bénéfice stable dans le temps aux patients. Dans cet article, nous faisons la revue de ces différents moyens thérapeutiques, afin de déterminer quels traitements peuvent encore être considérés comme valides en 2007.

Various treatment options are available in the case of failure of standard medical treatments, including the little known neurosurgical options which, in some cases when the bladder retains satisfactory compliance, can be a solution to create neurogenic bladder augmentation. However, some of these treatments can lead to complications without providing any long-term stable benefit for patients. In this article, the authors review these various treatment modalities in order to determine which treatments can still be considered to be valid in 2007.

Mots clés:
vessie neurologique / hyperactivité vésicale / blocage des racines sacrées / dénervation vésicale
Mots-clés:
Neurogenic bladder / Overactive bladder / inhibition of sacral nerve roots / bladder denervation
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 6 : Thérapeutique : Chapitre C-2 B : Traitement de l'hyperactivité détrusorienne neurologique : détrusoromyomectomie
Treatment of neurogenic detrusor hyperactivity: detrusor myomectomy
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 580-583

Le but de cet article est de faire une mise au point sur les principes techniques et les résultats de l'autoagrandissement vésical par détrusoromyomectomie. Cette technique a en effet régulièrement été présentée depuis les années 70 comme une alternative à l'entérocystoplastie, notamment chez l'enfant. Cette revue de la littérature permet de démontrer que les résultats actuels de l'auto-agrandissement vésical sont extrêmement controversés. Les séries portant sur des patients avec des vessies neurologiques suivis pendant un délai moyen relativement long (autour de 6 ans) concluent en majorité à une inefficacité de la technique à la fois sur le plan fonctionnel mais aussi sur le plan objectif (résultats urodynamiques). Au final, il semble difficile de recommander l'auto augmentation vésicale par détrusoromyomectomie comme alternative fiable à l'entéro-cystoplastie qui demeure la technique de référence.

This article reviews the technical principles and results of bladder auto-augmentation by detrusor myomectomy. This technique has been regularly presented since the 1970s as an alternative to enterocystoplasty, especially in children. This review of the literature demonstrates that the current results of bladder auto-augmentation are highly controversial. Most series of patients with neurogenic bladder with a relatively long mean follow-up (about 6 years) conclude on the inefficacy of this technique on both symptoms and objective parameters (urodynamic results). It therefore seems difficult to recommend bladder auto-augmentation by detrusor myomectomy as a reliable alternative to enterocystoplasty, which remains the reference technique.

Mots clés:
détrusoromyomectomie / auto augmentation de vessie / vessieneurologique / traumatisé médullaire / hyperactivité vésicale
Mots-clés:
detrusor myomectomy / bladder auto-augmentation / Neurogenic bladder / spinal cord injury patient / Overactive bladder
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 6 : Thérapeutique : Chapitre C-2 C : Traitement de l'hyperactivité détrusorienne neurologique : entérocystoplasties
Treatment of neurogenic detrusor hyperactivity: enterocystoplasty
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 584-596

L'importance d'un réservoir vésical de bonne capacité capable de se remplir à basse pression est aujourd'hui établie. Ces qualités ont un double avantage. Elles permettent aux patients d'avoir une continence urinaire et, préviennent les altérations du haut appareil urinaire. En cas d'échec des différents traitements médicaux, incluant les injections de toxine, un agrandissement chirurgical de la vessie peut être discuté. Il s'impose notammentt en cas de défaut de compliance du réservoir vésical. Nous présentons ici les détails techniques de l'agrandissement vésical par un segment digestif ou par des techniques alternatives, puis nous présentons leurs résultats à moyen et long terme, afin de connaître la surveillance à mettre en place dans les suites de ces chirurgies.

The importance of a good capacity bladder reservoir able to fill at low pressure has now been clearly established. These properties have a double advantage: they ensure urinary continence and prevent damage to the upper urinary tract. In the case of failure of the various medical treatments, including botulinum toxin injections, surgical bladder augmentation can be considered, especially in the presence of poor bladder compliance. The authors present the technical details of bladder augmentation by enterocystoplasty or by alternative techniques and their medium- and long-term results, and define the postoperative surveillance of this type of surgery.

Mots clés:
vessie neurologique / traumatisé médullaire / Entérocystoplastie / agrandissement vésical / Incontinence
Mots-clés:
Neurogenic bladder / spinal cord injury / Enterocystoplasty / bladder augmentation / Incontinence
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 6 : Thérapeutique : Chapitre C-2 D : Bandelettes sous-uréthrales et incontinence urinaire d'effort par insuffisance sphinctérienne neurologique chez la femme
Suburethral tape and stress urinary incontinence due to neurogenic sphincter incompetence
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 597-599

La prise en charge de l'incontinence urinaire d'effort chez des patientes atteintes de neurovessie pose des problèmes spécifiques. L'évaluation pré-opératoire clinique et urodynamique portant sur les caractéristiques de l'incontinence mais également sur le potentiel évolutif de la maladie neurologique permet de guider le traitement. En cas d'hypermobilité uréthrale prédominante les techniques de bandelettes sous uréthrales positionnées par voie retropubienne sont probablement à privilégier. En précense d'une insuffisance sphinctérienne avérée, il faut savoir avoir recours aux traitements adaptés de l'insuffisance sphinctérienne.

The management of stress urinary incontinence in patients with neurogenic bladder raises specific problems. This treatment is guided by the preoperative clinical and urodynamic assessment focussing on the characteristics of incontinence and on the potential for progression of the neurological disease. Retropubic insertion of suburethral tape is probably the preferred technique in the case of predominant urethral hypermobility.

Mots clés:
Incontinence / vessie neurologique / Chirurgie
Mots-clés:
Incontinence / Neurogenic bladder / surgery
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 6 : Thérapeutique : Chapitre C-2 E : Chirurgie prothétique de l'incontinence urinaire d'effort par insuffisance sphinctérienne neurologique
Prosthetic surgery for stress urinary incontinence due to neurogenic sphincter incompetence
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 600-608

L'incontinence urinaire par insuffisance sphinctérienne neurologique, en l'absence de trouble du comportement vésical, rend compte d'une incontinence urinaire d'effort. Sa prise en charge est exclusivement chirurgicale. Les prothèses sphinctériennes disponibles permettent d'obtenir une continence, sous réserve de l'utilisation de l'autosondage quand il est requis pour des raisons neurologiques vésicales.
Le sphincter artificiel urinaire (SAU) est le traitement de référence, historiquement et par les cohortes de suivi publiées. Il souffre cependant d'une morbidité supérieure dans cette population par rapport à la population non neurologique. Enfin si la technique chirurgicale d'implantation n'est pas modifiée chez la femme du fait du handicap neurologique, il n'en est pas de même chez l'homme. En effet pour ce dernier l'implantation périprostatique peut être requise et mérite un apprentissage de la technique et un strict contrôle des critères d'indication.
D'autres thérapeutiques prothétiques plus récentes se développent et peuvent être considérées comme étant encore en cours d'évaluation. Il s'agit dans l'ordre de leur développement des bandelettes périuréthrales des injections péri uréthrales et des ballonnets périuréthraux ajustables. Ces derniers suppriment la contrainte de manipulation de la pompe du SAU pour l'ouverture en vue du sondage mictionnel. Ils paraissent prometteurs mais les résultats à long terme ne sont pas encore connus.
En conclusion l'IUE par insuffisance sphinctérienne neurologique doit faire porter une indication opératoire après réflexion diagnostique multidisciplinaire et information claire du patient.

Neurogenic sphincter incompetence, in the absence of detrusor dysfunction, results in stress urinary incontinence. Management is exclusively surgical. The available artificial sphincters ensure continence, provided intermittent self-catheterization is performed when necessary for neurogenic bladder. Artificial urinary sphincter is the reference treatment, historically and based on published cohort studies. However, it is associated with a higher morbidity in this population than in the non-neurological population. Although the surgical implantation technique is not modified in females as a result of the neurological disorder, it is modified in males, as periprostatic implantation may be necessary, requiring specific training in this technique and rigorous patient selection. Other more recent prosthetic treatments are being developed, but are still at the stage of evaluation: periurethral fascia sling, periurethral injections and periurethral balloon implantation. These techniques eliminate the need to manipulate a pump to open the sphincter for self-catheterization. They appear to be promising, but their long-term results are unknown. In conclusion, operative indications for SUI due to neurogenic sphincter incompetence must be based on a multidisciplinary diagnostic assessment and explicit patient information.

Mots clés:
insuffisance sphinctérienne / vessie neurologique / sphincter artificiel urinaire / prothèse sphinctérienne / incontinence urinaire
Mots-clés:
Sphincter incompetence / Neurogenic bladder / Artificial urinary sphincter / sphincter prosthesis / Urinary incontinence
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 6 : Thérapeutique : Neuromodulation dans la prise en charge des troubles vésico-sphinctériens neurologiques
Neuromodulation in the management of neurogenic lower urinary tract dysfunction
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 609-616

Les différentes méthodes utilisant les courants électriques de stimulation nerveuse à visée de neuromodulation peuvent être proposées aux patients ayant des des désordres vésico-sphinctériens d'origine neurologique. Peu de travaux se sont cependant intéressés aux résultats spécifiques dans cette population de patients. Dans cet article, nous détaillons les hypothèses permettant d'expliquer l'efficacité de la neuromodulation, ainsi que les résultats des deux principales techniques de neuromodulation aujourd'hui utilisables en France : la neuromodulation sacrée et la neuromodulation tibiale postérieure.

Various methods using electrical nerve stimulation for neuromodulation can be proposed to patients with neurogenic lower urinary tract dysfunction. However, few studies have reported the results in this specific patient population. In this article, the authors describe the various hypotheses to explain the efficacy of neuromodulation, and the results of the two main neuromodulation techniques currently used in France: sacral neuromodulation and posterior tibial neuromodulation.

Mots clés:
vessie neurologique / neuromodulation sacrée / neuromodulation tibiale
Mots-clés:
Neurogenic bladder / Sacral neuromodulation / tibial neuromodulation
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 7 : Pathologies associées : Chapitre A : Les dysfonctions sexuelles masculines et leurs traitements en neuro-urologie
Male sexual dysfunction and its treatment in neurourology
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 617-621

La prise en charge des troubles génito-sexuels a été révolutionnée ces dernières années par les nouveaux traitements de l'insuffisance érectile. Parallèlement, les groupes spécialisés en neuro-sexologie émergent progressivement, afin que les patients puissent retrouver une meilleure fertilité. Cet article présente les anomalies le plus souvent rencontrées dans le modèle du blessé médullaire et les grandes lignes de la prise en charge thérapeutique.

The management of sexual dysfunction has been revolutionized over recent years with the arrival of new treatments for erectile dysfunction. In parallel, groups specialized in neurosexology have gradually emerged in order to improve the patient's fertility. This article presents the disorders most frequently encountered in spinal cord injury and the main approaches to management.

Mots clés:
dysfonction érectile / trouble de la fécondité / infertilité / vessie neurologique / traumatisé médullaire
Mots-clés:
Erectile dysfunction / Disorder of fertility / Infertility / Neurogenic bladder / spinal cord injury
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 7 : Pathologies associées : Chapitre B : L'incontinence anale et les troubles digestifs et leurs traitements en neuro-urologie
Anal incontinence and gastrointestinal disorders and their treatment in neurourology
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 622-628

L'incontinence anale et les troubles digestifs représentent une des causes majeures d'altération de la qualité de vie des patients ayant une pathologie neurologique. De plus, les patients ont très souvent honte d'en parler et évoquent rarement spontanément leur problème. Enfin, les problèmes de constipation chronique amènent à une macération microbienne qui est un facteur de risque reconnu d'infection de l'arbre urinaire. Dans cet article, nous reprenons les éléments principaux de la physiologie permettant une exonération normale, puis nous en décrivons les principales atteintes dans les différentes pathologies neurologiques. Enfin, nous décrivons leur prise en charge.

Anal incontinence and gastrointestinal disorders are one of the major causes of impaired quality of life in patients with neurological disease. Patients are very often too embarrassed to spontaneously talk about these problems and problems of chronic constipation can lead to microbial maceration, a known risk factor for urinary tract infection. In this article, the authors review the physiology of defecation and describe the main disorders observed in the various neurological diseases and their management.

Mots clés:
incontinence anale / vessie neurologique / blessé médullaire; sclérose en plaque / spina bifida
Mots-clés:
Anal incontinence / Neurogenic bladder / spinal cord injury / Multiple sclerosis / spina bifida
Prise en charge urologique des vessies neurogènes : Partie 9 : Conclusion
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 635-638

L'urologue a la grande chance dans son exercice quotidien d'avoir une activité médico-chirurgicale. De nombreux domaines de notre spécialité nécessitent cette double casquette de spécialiste du diagnostic et de la prise en charge médicale avant une éventuelle décision chirurgicale présente ou ultérieure. Cette dernière fera appel à des compétences techniques qui justifient notre formation chirurgicale tout au long du troisième cycle des études médicales.

Questionnaire de symptômes urinaires Urinary Symptom Profile - USP®
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 662-667
Mots clés:
questionnaire / symptomes urinaires
Mots-clés:
urinary symptom profile / USP
Questionnaire QUALIVEEN (version courte)
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 651-658
Mots clés:
questionnaire / qualiveen
Questionnaire QUALIVEEN (version longue)
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 639-650
Mots clés:
questionnaire / qualiveen
Score ASIA
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 673-675
Mots clés:
ASIA
Score MHU+ fiche mictionnelle
2007
- Rapports du congrès
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 659-659