Base bibliographique

Sommaire :

Antigène prostatique spécifique : un bilan 15 ans après sa découverte.
TexF-PU-94-00040171.html
2001
- Synthèse thématique
- Réf : Prog Urol, 1994, 4, 171-180

Quinze ans après sa découverte, le PSA est le meilleur marqueur du cancer de la prostate. Nous revoyons les caractéristiques biomoléculaires et les méthodes de dosage du PSA. Nous définissons sa place dans le diagnostic du cancer prostatique, et nous discutons de son intérêt dans le suivi des patients traités.

Postatic specific antigen (PSA) : update of the results 15 years after its discovery.

Mots clés:
prostate / Tumeur / PSA
Mots-clés:
prostate / tumor / PSA
La recherche biomédicale : connaître le cadre juridique et réglementaire.
Legal aspects of biomedical research.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1994, 4, 181-184

Les essais thérapeutiques sont en France régis par la loi du 20 XII 1988 relative à la "protection des personnes se prêtant à des recherches biomédicales", dite "Loi Huriet" Les urologues doivent connaître ce texte pour préserver leur responsabilité. Nous devons vérifier que les obligations revenant au promoteur soient remplies, que les informations que nous donnons à nos patients assurent la validité de leur consentement. Nous rappelons les sanctions auxquelles nous nous exposerions en n'appliquant pas la loi.

In France, therapeutic trials are governed by the so-called Huriet Law of December 20, 1988 concerning the "protection of subjects participating in biomedical research". Urologists must be familiar with this Law to preserve their responsibility. We must make sure that the Sponsor fulfuls his obligations and that the information which we give to our patients guarantees the validity of their consent. The authors recall the legal penalties associated with failure to comply with this law.

Mots clés:
recherche clinique / réglementation professionnelle / loi Huriet
Mots-clés:
clinical research / professional rules / Huriet's law
Résultats de l'enquête AFU 1993 sur la coelioscopie en urologie.
2001
- Didactique
- Réf : Prog Urol, 1994, 4, 185-192

Depuis 1991, la cìlioscopie a connu un développement important en urologie. Afin d'évaluer la pratique au sein de la communauté urologique française et la nécessité de mettre en place des structures d'évaluation et d'enseignement de cette technique, un questionnaire postal a été adressé le 23 juin 1993 aux 714 membres de l'AFU. Le taux de réponse a été de 22% et 72 des répondants (46%) ont pratiqué la cìlioscopie urologique. Un total de 684 actes urologiques per-cìlioscopiques a été recensé soit 9,5 actes par opérateur. Au total, 45 opérateurs avaient pratiqué moins de 16 actes per-cìlioscopiques. L'incidence des complications est de 5%, avec un taux de mortalité péri-opératoire de 0,3%. Ces chiffres doivent être considérés comme une valeur minimale. Quatre-vingt six des répondants (54%) ne pratiquaient pas la cìlioscopie, dont 47 (57%) attendaient que ces techniques aient fait la preuve de leur utilité. Quatre-vingt-deux urologues pensaient que le curage lymphatique cìlioscopique avait un rôle à jouer dans la stratégie diagnostique et thérapeutique du cancer prostatique. Cent treize urologues (85%) estimaient que le développement de la cìlioscopie urologique serait modéré. Quatre-vingt-neuf urologues ont répondu à la question concernant l'apprentissage éventuel de ces techniques, parmi lesquels 77 avaient l'intention d'apprendre les techniques cìlioscopiques. On ne peut pas extrapoler les résultats de cette enquête à l'ensemble de la communauté urologique française et il est probable que l'opinion de chacun concernant les techniques cìlioscopiques ait influé sur le fait de répondre ou de ne pas répondre au questionnaire. En ce qui concerne le curage ganglionnaire dans le cancer prostatique, la définition d'une sous-population de patients à haut risque de métastase ganglionnaire permettrait de limiter au mieux les indications du curage cìlioscopique à ces patients, mais réduirait d'autant les indications, et donc la pratique du geste. Il est alors licite pour un urologue de s'interroger sur la nécessité d'investir en temps et en argent dans l'apprentissage et le matériel de cìlioscopie. La pratique régulière de la cìlioscopie urologique reste donc marginale en France à l'heure actuelle. L'enquête a permis de montrer qu'au sein d'une population d'urologues sensibilisés à ce problème, les pratiquants de cette technique représentaient environ 40% de l'effectif. Comme toute nouvelle technique, la cìlioscopie nécessite des structures d'évaluation et d'enseignement. Le but de ce travail était de constituer une base de données afin de développer ces structures.

Results of the 1993 AFU survey on laparoscopy in urology.

Mots clés:
chirurgie laparoscopique / enquête d'opinion
Mots-clés:
laparoscopic surgery / opinion survey
Revue de 72 sténoses de l'artère rénale dans une série de 715 transplantations rénales chez l'enfant.
Review of 72 cases of renal artery stenosis in a series of 715 renal transplantations in children.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1994, 4, 193-205

De 1973 à 1989, sur une série de 715 transplantations rénales, 72 sténoses de l'artère rénale (SAR) chez 69 enfants (9,7%) ont été prises en charge à l'hôpital Necker-Enfants Malades. Quarante SAR ont bénéficié exclusivement d'un traitement médical antihypertenseur. Un bon résultat a été obtenu dans 82,5% des cas. Trente trois angioplasties transluminales (ATL) ont été réalisées chez 23 enfants porteurs de 26 SAR. Un bon résultat clinique a été obtenu chez 15 enfants totalisant 17 sténoses, soit un taux de succès de 65%. La dilatation transluminale des sténoses anastomotiques a toujours échoué. Aucune thrombose du transplant n'est survenue. Onze SAR ont été opérées dont 5 fois après échec de l'ATL. Huit patients (73%) ont eu une amélioration clinique. Il y a eu 2 thromboses postopératoires. Un traitement antihypertenseur doit être fait dans tous les cas. En cas d'échec du traitement médical, et à l'exception des sténoses anastomotiques, une ATL doit être d'abord réalisée. La chirurgie est réservée aux échecs de l'ATL et en cas de sténose anastomotique.

In a series of 715 renal transplantations performed between 1973 and 1989, 72 cases of renal artery stenosis (RAS) in 69 children (9.7%) were managed at Hôpital Necker Enfants Malades. Forty cases of RAS were treated exclusively by antihypertensive drugs. A good result was obtained in 82.5% of cases. Thirty three transluminal angioplasties (TLA) were performed in 23 children with 26 RAS. A good clinical result was obtained in 15 children with a total of 17 stenoses, corresponding to a success rate of 65%. Transluminal dilatation of anastomotic stenoses always failed. There were no cases of transplant thrombosis. Eleven RAS were operated, including 5 after failure of TLA. Eight patients (73%) obtained a clinical improvement. There were 2 postoperative thromboses. Antihypertensive treatment must be administered in every case. If medical treatment fails, and with the exception of anastomotic stenoses, TLA should be the first-line procedure, while surgery is reserved for failures of TLA and for anastomotic stenoses.

Mots clés:
Transplantation rénale / Enfant / complication iatrogène / artère rénale / sténose
Mots-clés:
renal transplantation / child / iatrogenic complication / Renal artery / stenosis
Intérêt de la coelioscopie dans l'exploration et le traitement des testicules cryptorchides non palpables.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1994, 4, 206-213

La coelioscopie est utile à la fois pour le diagnostic et le traitement des testicules non palpables. Elle permet la réalisation d'une orchidectomie en cas de testicule atrophique en position intra-abdominale. A l'opposé, en cas de testicule haut situé, d'aspect normal, le premier temps de l'abaissement testiculaire peut être réalisé par ligature des vaisseaux spermatiques. Secondairement, si la vascularisation du testicule à partir des collatérales déférentielles ou funiculaires a été suffisante pour maintenir la trophicité du testicule, l'abaissement peut être réalisé. Au cours des 6 dernières années, 103 testicules non palpables ont été explorés et traités par coelioscopie. Après coelioscopie initiale, 57 orchidopexies, 11 orchidectomies et une auto-transplantation ont été réalisées. Dans 13 cas, un geste a été effectué pendant la coelioscopie : 5 orchidectomies pour atrophie, 8 ligatures des vaisseaux spermatiques avec abaissement secondaire et orchidopexie dans 6 cas. L'examen des testicules par écho-doppler couleur n'a pas permis d'apprécier de manière fiable la qualité de la revascularisation après ligature des vaisseaux spermatiques. Nous avons eu 3 complications, qui ont toutes été consécutives à la ponction par l'aiguille de Veress pour la création du pneumopéritoine.

The laparoscopic management of the impalpable testis.

Mots clés:
malformation génitale / ectopie testiculaire / chirurgie laparoscopique
Mots-clés:
genital malformation / cryptorchidism / laparoscopic surgery
Les tumeurs du rein en milieu africain. Incidence et aspects anatomo-cliniques. A propos de 123 cas observés à l'Hôpital Central et au C.H.U. de Yaoundé.
Renal tumours in Africa. Incidence and anatomoclinical aspects in 123 cases observed at the Central Hospital and the University Hospital in Yaoundé (Cameroun).
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1994, 4, 214-218

Les auteurs rapportent 123 cas de tumeurs rénales dont 4 benignes en 13 ans. L'incidence de cette affection est faible en Afrique, mais elle atteint les sujets jeunes. Le néphroblastome est le type histologique le plus fréquent.Les aspects clinique et paraclinique n'ont rien de particulier, mais le diagnostic est presque toujours tardif.

123 renal tumours, among which 4 benign, were observed in 13 years. Renal tumours have a low incidence in Africa and are mostly seen in young patients. Nephroblastoma is the most frequent of these tumours. The clinical and paraclinical aspects of these tumours have nothing particular but the diagnosis is usually late.

Mots clés:
Rein / Tumeur / Afrique
Mots-clés:
Kidney / tumor / Africa
Apport de l'endoscopie au diagnostic des hématuries unilatérales d'origine rénale et des fausses tumeurs de la voie excrétrice supérieure.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1994, 4, 219-227

De 1985 à 1992, 9 patients (6 hommes, 3 femmes), âge moyen 47 ans, présentant un tableau clinique évoquant une tumeur de la voie excrétrice (hématurie et/ou lacune radiotransparente pyélique ou calicielle), ont bénéficié d'une exploration endoscopique du haut appareil urinaire par voie rétrograde (6 cas) et/ou par voie per-cutanée (9 cas). L'exploration par voie per-cutanée a permis, dans tous les cas un diagnostic précis et un traitement adapté à la lésion mise en évidence (nécrose papillaire: 2 cas; papille ectopique: 2 cas; hypertrophie des îlots de Von Brunn : 1 cas; angiome papillaire: 1 cas; papillite hémorragique: 3 cas).L'exploration endoscopique de lésions radiotransparentes du haut appareil et des hématuries d'origine rénale inexpliquées est donc justifiée chaque fois que le diagnostic de tumeur de la voie excrétrice est incertain à l'issue du bilan radiologique et cytologique.

Endoscopic diagnosis and treatment of pseudotumours of the upper urinary tract. From 1985 to 1992, 9 patients (6 males, 3 females) with a mean age of 47 years, presenting with a clinical picture suggestive of a tumour of the upper urinary tract (haematuria and/or pelvic or caliceal radiolucent filling defect), underwent retrograde (6 cases) and/or percutaneous (9 cases) endoscopic exploration of the upper urinary tract. The percutaneous examination allowed a precise diagnosis and appropriate treatment adapted to the lesion detected (papillary necrosis : 2 cases; ectopic papilla : 2 cases; hypertrophy of Brunn's nests : 1 case; papillary angioma : 1 case; haemorrhagic papillitis : 3 cases) in every case. Endoscopic exploration of radiolucent lesions of the upper tract and unexplained renal haematuria is therefore justified whenever the diagnosis of upper tract tumour is uncertain on the basis of the radiological and cytological assessment.

Mots clés:
voie urinaire supérieure / hématurie / examen endoscopique / Urétéroscopie / néphroscopie
Mots-clés:
upper urinary tract / hematuria / endoscopic examination / ureteroscopy / nephroscopy
Morbidité de la prostatectomie radicale pour cancer localisé de la prostate
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1994, 4, 228-233

L'auteur rapporte la morbidité de 173 interventions personnelles de prostatectomie radicale effectuées par le même chirurgien entre le ler juin 1985 et le 31 décembre 1992. La mortalité globale a été de 1,7% mais elle a été nulle dans les 70 dernières observations. La morbidité précoce a été négligeable. La morbidité éloignée a été marquée par une seule incontinence totale (0,5 %). La sexualité s'est détériorée à mesure que la qualité de l'hémostase opératoire augmentait.

Morbidity of radical prostatectomy for localised prostatic cancer.

Mots clés:
prostate / Tumeur / prostatectomie radicale / complication iatrogène
Mots-clés:
prostate / tumor / radical prostatectomy / iatrogenic complication
Lithotripsie extra-corporelle piézo-électrique des calculs rénaux non coralliformes de mensuration maximale supérieure ou égale à 25 mm. A propos de 25 observations.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1994, 4, 234-239

De juin 1991 à avril 1993, 25 calculs rénaux non coralliformes de diamètre maximal supérieur ou égal à 25 mm ont été traités par lithotripsie extra-corporelle piézo-électrique (EDAP LT 01). Le taux de succès complet a été de 56% après 1 (16%), 2 (12%), 3 (16%) ou 4 séances (12%). Par ailleurs, 14 endoprothèses urétérales en JJ ont été implantées (56%) et 4 complications sont apparues (2 pyélonéphrites aiguës et 2 ensablements urétéraux). Ces résultats sont inférieurs aux performances de la chirurgie percutanée mais permettent de dégager des indications potentielles des ondes de choc extra-corporelles. Cette modalité thérapeutique peut ainsi être appliquée à de volumineux calculs friables composés de weddellite, voire de struvite, et ce d'autant plus que les conditions anatomiques sont peu favorables à la voie percutanée.

Piezoelectric extracorporeal lithotripsy of non-staghorn renal stones with a maximal diameter greater than or equal to 25 mm in a series of 25 cases. From June 1991 to April 1993, 25 non-staghorn renal stones with a maximal diameter greater than or equal to 25 mm were treated by piezoelectric extracorporeal lithotripsy (EDAP LT 01). The complete success rate was 56% after 1 (16%), 2 (12%), 3 (16%) or 4 sessions (12%). 14 double J ureteric stents were implanted (56% of cases) and 4 complications were observed (2 cases of acute pyelonephritis and 2 cases of ureteric silting). These results were inferior to those obtained with percutaneous surgery, but help to define the potential indications of extracorporeal shock-wave lithotripsy. This treatment modality can therefore be applied to large friable weddellite or even struvite stones, particularly when the anatomical conditions are unfavourable for percutaneous surgery.

Mots clés:
Lithiase / Calcul / Rein / lithotripsie extra-corporelle
Mots-clés:
stones / calculus / Kidney / extracorporeal lithotripsy
Urétroplastie en muqueuse appendiculaire libre. Etude expérimentale préliminaire sur les greffons libres de muqueuse digestive.
Free appendicular mucosal urethroplasty. Preliminary experimental study on intestinal mucosa free grafts.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1994, 4, 240-247

Les différents tissus utilisés en greffes libres dans les urétroplasties engendrent un taux important de fistules et de sténoses. La recherche d'un nouveau substitut plus performant a poussé les auteurs à étudier la possibilité d'utiliser une nouvelle muqueuse : la muqueuse appendiculaire. La taille et la structure cylindrique de l'appendice, sa facilité de prélèvement, en font un substitut urétral original et adapté. La plupart des animaux ne possédant pas d'appendice, un modèle animal de greffe libre sous-cutanée de muqueuse colique a été étudié. Une colectomie transverse segmentaire a été réalisée chez 16 rats. La muqueuse a été strippée puis greffée en sous-cutané. Cette muqueuse, trois à six semaines après l'intervention, reste parfaitement vivante chez 11 rats. Sa fixation permet une meilleure prise de greffe. L'analyse histologique a permis de constater que l'épithélium conserve ses stigmates digestifs: monostratifié, pavimenteux et sécrétant. Les résultats de cette étude préliminaire sont très encourageants pour continuer les études expérimentales sur les urétroplasties de muqueuse appendiculaires libre. Une application pratique est attendue dans la correction des hypospades sévères ou des sténoses urétrales étendues.

The various tissues used as free grafts in urethroplasties are associated with a high incidence of fistulae and strictures. The search for a new, more effective substitute has led the authors to study the possibility of using a new type of mucosa : appendicular mucosa. The size and cylindrical structure of the appendix and its easy resection make it an original and adapted urethral substitute.As most animals do not possess an appendix, an animal model of subcutaneous free graft of colonic mucosa was studied. Segmental transverse colonectomy was performed in 16 rats. The mucosa was stripped and then grafted subcutaneously. Three to six weeks after the operation, this mucosa was still perfectly viable in 11 rats. Its fixation ensures a better take of the graft. Histological examination revealed that the epithelium retained the features of gastrointestinal mucosa : monostratified, pavement and secretory. The results of this preliminary study are very encouraging and justify continuation of experimental studies of free appendicular mucosal urethroplasties. A practical application is expected in the correction of severe hypospadias or extensive urethral strictures.

Mots clés:
malformation de la voie urinaire inférieure / hypospade / uréthroplastie / greffon muqueux / expérimentation animale
Mots-clés:
lower urinary tract malformation / hypospadias / urethroplasty / mucosa graft / animal experiment
Un artifice technique pour l'extraction percutanée en monobloc de certains calculs rénaux supérieurs à 10 mm.
2001
- Technique chirurgicale
- Réf : Prog Urol, 1994, 4, 248-250

Les auteurs présentent un artifice technique de modification d'une gaine de travail pour néphrostomie percutanée d'extraction calculeuse. Pour des calculs sélectionnés, l'écartement des berges de la gaine permet d'extraire le calcul rapidement en monobloc sans recourir à un procédé de fragmentation ultrasonique ou hydro-électrique pouvant toujours laisser un fragment résiduel. Le but de cet artifice technique est d'assurer l'absence totale de fragments résiduels avec le minimum de risques pour le parenchyme rénal.

Technical device for percutaneous extraction of whole renal stones larger than 10 mm.

Mots clés:
Lithiase / Rein / Calcul / néphrolithotomie percutanée
Mots-clés:
stones / Kidney / calculus / percutaneous nephrolithotomy
Le néphrome néphronogène rénal : une tumeur exceptionnelle peu connue. A propos d'un cas révélé par une pyélonéphrite xantho-granulomateuse.
Renal nephronogenic nephroma : a little known exceptional tumour. Report of a case presenting with xanthogranulomatous pyelonephritis.
2001
- Cas clinique
- Réf : Prog Urol, 1994, 4, 251-255

Nous rapportons une nouvelle observation d'une tumeur rénale bénigne exceptionnelle: le néphrome néphronogène. Elle est formée par la différenciation du blastème en formations néphroniques primitives. Elle pose le problème du diagnostic différentiel avec la tumeur de Wilms de l'adulte et la blastématose rénale. Chez notre patient elle était associée à une pyélonéphrite xantho-granulomateuse segmentaire révélée par un psoïtis et un abcès de la cuisse. Une néphrectomie totale a été nécessaire.

The authors report a new case of an exceptional benign renal tumour : nephronogenic nephroma, composed of differentiation of the blastema into primitive nephronic formations. It raises the problem of differential diagnosis with adult Wilms' tumour and renal blastematosis. In this patient, it was associated with segmental xanthogranulomatous pyelonephritis, presenting in the form of psoïtis and an abscess of the thigh. Total nephrectomy was performed.

Mots clés:
Rein / tumeur rare / pyélonéphrite xanthogranulomateuse
Mots-clés:
Kidney / rare tumor / xanthogranulomatous pyelonephritis
Un kyste géant de la vésicule séminale associé à une agénésie urétéro-rénale ipsilatérale.
2001
- Cas clinique
- Réf : Prog Urol, 1994, 4, 256-261

Les auteurs présentent une observation de kyste de la vésicule séminale. La discussion porte sur le polymorphisme clinique et les examens nécessaires au diagnostic. Le traitement est chirurgical et réservé aux kystes à symptomatologie bruyante.

Seminal vesicle giant cyst associated with ipsilateral ureterorenal agenesis.

Mots clés:
voie séminale / vésicule séminale / Kyste / malformation rénale / agénésie rénale
Mots-clés:
seminal tract / seminal vesicle / Cyst / renal malformation / renal agenesis
Uretère rétrocave associé à une ectopie rénale pelvienne controlatérale : apport du scanner tri-dimensionnel. A propos d'un cas et revue de la littérature
Retrocaval ureter associated with contralateral pelvic ectopic kidney. Case report and review of the literature.
2001
- Cas clinique
- Réf : Prog Urol, 1994, 4, 262-269

L'uretère rétrocave est une malformation rare parfois associée à d'autres anomalies, urologiques ou non. Nous rapportons une observation exceptionnelle d'un uretère rétrocave associé à une ectopie rénale pelvienne controlatérale chez un homme de 22 ans. Les anomalies associées à l'uretère rétrocave et les mécanismes embryologiques sont exposés. La tomodensitométrie abdominale avec reconstruction 3D apporte un regard nouveau sur cette malformation, mais son intérêt clinique reste à préciser.

Retrocaval ureter is a rare malformation occasionally associated with other urological or nonurological abnormalities. We report an exceptional case of retrocaval ureter associated with controlateral pelvic ectopic kidney in a 22 year old man. The anomalies associated with the retrocaval ureter and the embryological mechanisms are described. Abdominal computed tomography with 3D reconstruction provided a new perspective of this malformation, but its clinical value remains unclear.

Mots clés:
malformation de la voie urinaire supérieure / uretère rétro-cave / ectopie rénale / imagerie / scanner
Mots-clés:
upper urinary tract malformation / Retrocaval ureter / ectopic kidney / imaging / CT scan