Base bibliographique

De l'oestrogénothérapie aux agonistes de la LHRH
2007
- Synthèse thématique
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 2, 287-290, suppl. 1

L'hormonodépendance du cancer de la prostate est connue depuis 1941 depuis les premières publications des travaux de Huggins [1]. En 1966, le Pr. C. B. Huggins reçoit le Prix Nobel de médecine pour ses travaux sur l'hormonothérapie du cancer de la prostate [1]. Il démontre clairement l'influence des androgènes circulants et donc l'hormonosensibilité de ce cancer. La suppression androgénique, à but thérapeutique, est alors obtenue par la castration, ou par l'injection d'oestrogènes. Pendant des années, les oestrogènes ont donc été le traitement de référence en terme d'hormonothérapie.

Mots clés:
oestrogénothérapie / agonistes de la LHRH
Deux innovations diagnostiques majeures dans la prise en charge du cancer de la prostate
2007
- Synthèse thématique
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 2, 285-286, suppl. 1

Au-delà de l'examen clinique, limité pendant des millénaires au seul toucher rectal , deux innovations majeures ont radicalement modifié la prise en charge diagnostique du cancer de la prostate et ont dicté les stratégies codifiées que la plupart des urologues appliquent dorénavant.

Mots clés:
Cancer / prostate / Prise en charge
Vingt ans de prise en charge du cancer de la prostate : le patient est-il resté le même ?
2007
- Synthèse thématique
- Réf : Prog Urol, 2007, 17, 2, 282-284, suppl. 1

En 2006, le cancer de la prostate a encore fait l'objet de nombreuses publications scientifiques que ce soit en terme de physiopathologie, de dépistage, d'imagerie, de diagnostic ou de traitement [1-5]. De surcroît, le cancer de la prostate est de plus en plus considéré comme un problème de santé publique par les autorités de tutelle. Il est également connu du grand public, de par sa place de choix dans les médias traitant des thématiques de santé. Ce constat ne s'est pas fait en un jour, et la situation actuelle reflète une évolution débutée depuis plusieurs dizaines d'années.

Mots clés:
Cancer / prostate / Prise en charge